•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saaremaa I percute la rampe du quai à Godbout

La porte du traversier Saaremaa I, accosté, est ouverte pour laisser monter ou débarquer des véhicules.

Le Saaremaa I (archives)

Photo : Radio-Canada

Alix-Anne Turcotti

En raison d'un bris à la rampe d'embarquement de Godbout, toutes les traversées à l'aller comme au retour sont annulées pour Godbout. Le porte-parole pour la STQ, Alexandre Lavoie, confirme que c’est un contact entre le quai de Godbout et le navire qui provoque ces annulations.

Selon la Société des traversiers du Québec (STQ), il s’agit cependant d’un bris mineur. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’accident.

Les cylindres hydrauliques qui permettent la levée de la rampe d’embarquement ont été endommagés.

Alexandre Lavoie, porte-parole de la STQ

Les réparations devraient avoir lieu dans les prochains jours, selon la STQ.

Les traversées vont être redirigées vers Baie-Comeau pour une durée indéterminée. La STQ ajoute que l'horaire initialement prévu pour ces traversées sera maintenu.

Dans les derniers mois, le navire Apollo avait aussi embouti le quai à Godbout.

Une bouée de sauvetage sur le pont du Saaremaa I.

Le Saaremaa I

Photo : Radio-Canada

Il s’agit d’un autre coup dur pour le lien fluvial entre Matane et la Côte-Nord. En décembre 2018, un bris majeur des propulseurs a forcé l’arrêt du F.-A.-Gauthier trois ans et demi seulement après son inauguration. Les solutions temporaires se sont succédé, dont l’achat de l’Apollo, un navire en si piteux état qu’il a été retiré de la circulation après seulement 42 jours de service.

Côte-Nord

Transports