•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Altercation à Alma : un trentenaire au lourd passé criminel dans le box des accusés

Un détenu quitte le palais de justice d'Alma sous escorte policière.

Marc-André Lemieux s'est vu interdire de communiquer avec ses présumées victimes pour le moment.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Marc-André Lemieux, un individu de 35 ans, s’en serait pris à un homme de 28 ans, mardi soir, dans un immeuble à logements d’Alma.

Il l’aurait alors mutilé et défiguré. Il a donc été accusé de voies de fait graves mercredi après-midi au palais de justice d’Alma.

En outre, Marc-André Lemieux aurait aussi violenté et menacé sa conjointe de même que les enfants de cette dernière.

D’ailleurs, d’autres accusations ont été portées contre le trentenaire en lien avec ses présumés agissements à l’égard de cette famille.

Marc-André Lemieux présente déjà une longue feuille de route criminelle.

L’année dernière, il avait été arrêté lors d’une rafle policière.

Par la suite, il avait plaidé coupable à une série d’accusations de complot, de recel, de gangstérisme et de trafic de stupéfiants.

De plus, l’individu de 35 ans a déjà été reconnu comme l’une des têtes dirigeantes d’un réseau de distribution de comprimés de méthamphétamine.

Il restera derrière les barreaux d’ici à la tenue de son enquête sur remise en liberté qui doit avoir lieu la semaine prochaine.

D’après le reportage de Jean-François Coulombe

Saguenay–Lac-St-Jean

Crimes et délits