•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Instagram s'attaque aux produits minceur et aux chirurgies esthétiques

Des personnes sur leur téléphone devant le logo d'Instagram.

Instagram compte plus d'un milliard d'abonnés dans le monde.

Photo : Reuters / Dado Ruvic

Radio-Canada

Le réseau social Instagram a annoncé qu'il allait resserrer ses règles entourant les publications liées aux produits minceur, aux diètes « miracles », et aux chirurgies ou procédures esthétiques. Il répond ainsi aux inquiétudes grandissantes concernant l'effet négatif de certains contenus sur la santé mentale des jeunes.

Moins de publications du type « tisane minceur » ou « augmentez le volume de vos lèvres » sur Instagram, c'est ce qu'a annoncé le populaire réseau social mercredi. Les nouvelles règles s'appliqueront également aux publications Facebook (qui possède Instagram). Les deux réseaux retireront certains contenus de leurs plateformes, en plus d'imposer des limites d'âge pour certains types de publications.

De plus en plus d'inquiétudes sont soulevées par rapport à l'effet que les contenus sur les régimes et les produits minceur, la détoxification ou les chirurgies esthétiques peuvent avoir sur les jeunes, leur image corporelle et leur santé mentale.

Tolérance zéro pour les promotions visant les jeunes

Instagram a annoncé que selon ses nouvelles règles, les publications qui font la promotion de certaines procédures esthétiques ou de produits amaigrissants et qui incluent un prix ou une incitation à l'achat seront cachées des membres de moins de 18 ans.

De plus, la plateforme a affirmé que tout contenu qui allègue des solutions « miracles » à propos de telle diète ou de tel produit minceur, et qui est lié à une offre commerciale comme un code promotionnel, sera carrément retiré d'Instagram.

Nous voulons qu'Instagram soit un environnement positif pour tout le monde qui l'utilise. Cette politique s'inscrit dans nos efforts continus visant à réduire la pression que les gens peuvent parfois ressentir en consultant les médias sociaux.

Emma Collins, gestionnaire des politiques publiques pour Instagram

« Nous avons demandé conseil à une expertise externe, notamment la Dre Ysabel Gerrard au Royaume-Uni, afin de nous assurer que chaque geste visant à restreindre ce type de contenus ait un effet positif sur notre communauté de plus d'un milliard de membres dans le monde, tout en veillant à ce qu'Instagram demeure une plateforme de libre expression et de discussion » explique Emma Collins, gestionnaire des politiques publiques pour Instagram.

L'actrice Jameela Jamil, qui est également une activiste encourageant l'image positive du corps, s'est réjouie de l'annonce : C'est une énorme victoire pour notre bataille incessante contre l'industrie de la diète et de la détoxification. Facebook et Instagram ont pris position pour protéger la santé physique et mentale des internautes, et cela envoie un message important au reste du monde.

Avec les informations de The Guardian

Réseaux sociaux

Techno