•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des oeuvres à risque au Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire

L'entrée principale du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire.

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire nécessite d'importantes rénovations.

Photo : Facebook / Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire

Radio-Canada

Infiltrations d'eau, moisissures, système d'éclairage qui prend feu, le bâtiment qui abrite le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire nécessite d’urgentes rénovations, l’inaction de la Ville ayant même poussé la directrice de l’établissement à démissionner.

Le musée réclame depuis des mois que la Ville effectue les travaux nécessaires pour éviter que les infiltrations d’eau ou le système d’éclairage défaillant n’endommagent la collection d’œuvres d’art estimée à 10 millions de dollars.

Dans la réserve, là où une partie de la collection est entreposée, on n'arrive plus à contrôler l'environnement. Des œuvres de Paul-Émile Borduas, d'Ozias Leduc et de Jordi Bonet sont à risque, dénonce Chantal Millette, la directrice démissionnaire du musée.

Même son de cloche du côté du président du conseil d'administration du musée, Richard-Marc Bonneau.

Si la Ville laisse aller le bâtiment, on est en possibilité de se retrouver en défaut par rapport aux normes qu'on doit respecter, estime-t-il.

Du côté de la Ville, on confirme qu’on « prévoit d'aller en appel d'offres ».

Le directeur général a été mis au courant hier, et on lui a demandé de nous revenir régulièrement avec l'information sur où on est rendus, explique le maire de la ville, Yves Corriveau, qui n'était pas en mesure de préciser l'échéancier des travaux.

D'après un reportage de Dominic Brassard

Grand Montréal

Arts visuels