•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba souhaite bannir les sacs en plastique

Un homme en train de parler en gesticulant.

Le gouvernement progressiste-conservateur nouvellement réélu va entamer des consultations sur l'interdiction des sacs en plastique dans les 100 jours suivant le début de son nouveau mandat.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada

Le premier ministre du Manitoba nouvellement réélu, Brian Pallister, a annoncé qu’il allait réfléchir à l’élimination des sacs en plastique. Cette annonce intervient alors que le chef du gouvernement a donné plus de détails, mercredi, sur ce que son gouvernement compte faire au cours des 100 premiers jours de son nouveau mandat.

Un jour, une mesure : tel est le projet ambitieux que s'est donné le premier ministre du Manitoba au cours des 100 premiers jours de son deuxième mandat. Pour commencer, Brian Pallister a précisé que son gouvernement cherchait à interdire les sacs en plastique.

Le gouvernement consultera le secteur privé sur la manière d'éliminer les sacs en plastique, a-t-il précisé sans toutefois indiquer le moment où cette mesure sera adoptée.

Selon le premier ministre, les Manitobains veulent que le gouvernement pose ce geste pour soulager l'environnement.

Cette annonce fait partie des 100 points que Brian Pallister promet d’aborder au cours des 100 premiers jours de son second mandat.

La plupart des éléments ont été mentionnés lors de la campagne que le Parti progressiste-conservateur a menée en vue des élections provinciales qu’il a remportées le 10 septembre.

Le premier ministre veut aussi commencer à mettre en place les recommandations découlant de l'examen de la planification, du zonage et de l'octroi de permis dans les villes et les municipalités de la province afin de réduire la bureaucratie.

En matière de santé, Brian Pallister compte créer 200 nouveaux postes d'infirmières. Il veut aussi travailler sur la rénovation des urgences de l'Hôpital Saint-Boniface.

Au total, le premier ministre espère que 20 projets de lois seront introduits à la Chambre d'ici la fin de l'année.

Les députés devraient retourner au Palais législatif le 30 septembre.

Avec des informations de La Presse canadienne et Thibault Jourdan

Manitoba

Politique provinciale