•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux sculptures inédites d’Armand Vaillancourt inaugurées à la mi-octobre

Photographie de l'artiste Armand Vaillancourt

L'artiste Armand Vaillancourt

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pour rendre hommage aux cinéastes Michel Brault et Pierre Falardeau, l’arrondissement montréalais Rosemont-La Petite-Patrie inaugurera à la mi-octobre deux sculptures commandées à l’artiste québécois Armand Vaillancourt.

Bien qu’on ne puisse dévoiler trop de détails sur les œuvres pour le moment, on sait qu’en plus des formes, les sculptures comprendront également des mots en métal ouvragé. Une somme d’environ 220 000 $ a été allouée à la conception de ces œuvres.

Elles viendront décorer les places publiques Michel-Brault et Pierre-Falardeau, dont les travaux d’aménagement ont débuté à l’automne 2017, à l’ouest de la rue Molson.

La Place Pierre-Falardeau avec des immeubles à logement en arrière.

La Place Pierre-Falardeau, dans l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie

Photo : Courtoisie Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie / Marie-Michèle Tremblay

Et pourquoi Rosemont-La Petite-Patrie? La conseillère municipale Christine Gosselin a expliqué que même si Michel Brault et Pierre Falardeau n’étaient pas du quartier, ils y étaient tout de même liés.

Ce sont des quartiers ouvriers, classiques de Montréal. Et ce sont des artistes, à la fois Vaillancourt, Brault et Falardeau, qui ont fait beaucoup pour les quartiers ouvriers de Montréal. Brault et Falardeau sont tous deux de Montréal. Ils n’ont pas d’appartenance directe avec le site, mais il faut profiter des nouveaux développements pour honorer la mémoire de nos grands artistes, a-t-elle dit en entrevue avec Catherine Richer, chroniqueuse culturelle de l’émission Le 15-18.

L’exception à la règle

Contrairement à son habitude, l’arrondissement a décidé de ne pas lancer d’appel d’offres pour la réalisation de ces œuvres. On explique avoir plutôt respecté la volonté des familles des deux cinéastes passés à la postérité, qui ont souligné que Pierre Falardeau et Michel Brault étaient des amis du célèbre sculpteur.

Bien sûr, Armand Vaillancourt était très enthousiaste à [l'idée de] faire deux œuvres en mémoire de ses deux grands amis disparus, a ajouté la conseillère Christine Gosselin. En 2017, l’artiste avait déclaré que ce serait un « privilège d’immortaliser les deux géants et précurseurs que furent Pierre Falardeau et Michel Brault ».

À 90 ans, le sculpteur et peintre Armand Vaillancourt est l’auteur de pas moins de 3000 sculptures, dont L'arbre de la rue Durocher et Québec libre!

Arts visuels

Arts