•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un camping de North Cowichan obligé de redevenir une terre agricole

Des camionnettes et des caravanes sont garées sur des emplacements de camping sous les arbres.

Le camping d'une quarantaine de places a ouvert au début des années 1980.

Photo : Google / Claire Haywood

Radio-Canada

Le camping de la rivière Chemainus, dans la municipalité de North Cowichan, a reçu une injonction de la commission des terres agricoles de la Colombie-Britannique lui ordonnant de fermer avant le 1er octobre pour être rendu à son état original : un terrain destiné à l’agriculture.

Le maire de North Cowichan, Al Siebring, conteste cette injonction, assurant que le terrain n’a jamais été exploité par un quelconque agriculteur et que le sol est de mauvaise qualité.

Les seules choses qui y poussent, ce sont des arbres et des cailloux!

Al Siebring, maire de North Cowichan

Le maire précise que, pour y exploiter un champ, un agriculteur devrait pomper 150 000 hectolitres d’eau dans la rivière, alors que la Municipalité est sous le coup de restrictions d’eau quasiment chaque été.

Al Siebring s’inquiète aussi pour les personnes qui vivent toute l’année dans ce camping d'une quarantaine d’emplacements.

Il y a une crise du logement dans toute la province, y compris à North Cowichan, dit-il, et maintenant, cette agence gouvernementale veut nous enlever 12 emplacements permanents où des gens vivent toute l’année.

Les propriétaires du camping, Jeri et John Wyatt, ont acheté le terrain de 9 hectares en 1980 pour y ouvrir un camping. Ils croyaient alors avoir les autorisations nécessaires.

Or, il y a deux ans, lorsque le couple a demandé à agrandir le camping, il a reçu une réponse inattendue. Des membres du personnel de North Cowichan nous ont dit qu’ils devaient demander l’autorisation à la commission des terres agricoles et c’est là que nous avons appris que nous étions dans l’illégalité.

Ils ont soumis une nouvelle demande d’autorisation, mais celle-ci vient d'être rejetée. La lettre de refus était assortie d’une injonction de rendre le terrain à sa fonction première, soit une terre agricole.

Des touristes sont assis sur des chaises pliantes sur une plage de galets, les pieds dans l'eau.

Le camping a même une plage privée.

Photo :  Facebook / Christine Wouters

Le maire de North Cowichan compte maintenant recourir à la section 29 de la loi régissant la commission des terres agricoles pour demander que le terrain soit retiré de la zone réservée à l’agriculture. La commission restera toutefois la seule à prendre la décision finale.

Avec les informations de l’émission «  On The Island »

Colombie-Britannique et Yukon

Sports et loisirs