•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les néo-démocrates veulent favoriser les transferts familiaux de PME

Une candidate et un candidat aux élections fédérales répondent aux questions des journalistes.

Karine Trudel et Guy Caron ont rencontré les journalistes dans les locaux de la compagnie Broderie Hélène.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des candidats du Nouveau Parti démocratique ont courtisé conjointement les propriétaires de petites et de moyennes entreprises, mercredi, à Jonquière.

Devant la presse, Karine Trudel et Guy Caron, qui aspirent respectivement à se faire réélire dans les circonscriptions de Jonquière et de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, ont pris de concert un engagement pour encourager les transferts des PME au sein des familles.

Ces deux députés sortants ont promis que si le NPD prend le pouvoir le 21 octobre, il rendra ces transactions plus avantageuses dans le futur.

Ils ont fait valoir que le régime fiscal n’est pas du tout favorable aux transferts familiaux.

Mme Trudel et M. Caron ont soutenu que dans l’état actuel des choses, quand un entrepreneur vend sa PME à un membre de sa famille immédiate, le montant qu’il encaisse est perçu comme un dividende imposable.

Ils ont ajouté que si ce même homme d’affaires cède plutôt son entreprise à un étranger, la somme qu’il reçoit est plutôt vue comme un gain en capital pour lequel il a droit à une exemption fiscale.

Karine Trudel et Guy Caron ont souligné qu’un éventuel gouvernement néo-démocrate se chargerait d’uniformiser les règles encadrant les transferts des entreprises.

Ainsi, ont-ils précisé, un entrepreneur qui déciderait de vendre sa PME à ses enfants cesserait d’être défavorisé.

[Le fruit de] la vente, c’est le fonds de pension de la personne qui transfère [l’entreprise] et qui prend sa retraite. C’est injuste qu’on lui demande de réduire sa pension pour garder la PME dans la famille, a conclu Mme Trudel.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale