•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place aux jeunes : de retour dans la Vallée-de-l’Or le premier octobre

Mélanie Racette et Pierre Corbeil posent devant les drapeaux du Québec et du Canada et un capteur de rêve.

Le conseil des maires de la MRC de La Vallée-de-l’Or approuvait ce matin une contribution financière de 15 000$ en provenance du Fonds de développement des territoires.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Thomas Deshaies

La directrice du Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est en a fait l’annonce mercredi matin lors du conseil des maires de la MRC.

La MRC de la Vallée-de-l’Or (MRCVO) avait perdu le service il y a plusieurs années puisque le solde migratoire des jeunes n’était plus négatif, ce qui n’est plus le cas actuellement.

Ce qu’on disait à l’époque, c’est que ce serait une réalité que le solde migratoire allait redevenir négatif, explique Mélanie Racette, directrice générale du Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est.

Mélanie Racette, directrice générale du Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est, parle devant les micros des journalistes.

Mélanie Racette, directrice générale du Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est, indique que la MRCVO avait présenté un bon dossier pour la ré-ouverture de Place aux jeunes.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

On avait un dossier qui était vraiment béton, souligne Mme Racette. La MRCVO fait partie de la vague 1 (de déploiement).

Mélanie Racette, directrice générale du Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est

Le gouvernement du Québec a annoncé en mars dernier un rehaussement de 3,5 millions de dollars, par année sur 5 ans du financement de l'organisme national Place aux jeunes en région. Un financement qui permettra d’offrir des services sur tout le territoire de la province.

Le Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est avait saisi l’occasion pour militer pour un retour du service dans les plus brefs délais.

Le conseil des maires de la MRCVO a annoncé une aide financière de 15 000 $ pour appuyer le projet.

C’est avec enthousiasme que le conseil des maires a accepté de supporter financièrement à la hauteur de 15 000 $ (le projet), s’exclame le préfet, Pierre Corbeil.

Le carrefour procède actuellement à l’acquisition de connaissances sur les nouvelles directrices de l’organisme national. Il y a quand même beaucoup d’évolution au niveau des paramètres, explique Mme Racette.

La remise en place sera à partir du premier octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique régionale