•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chercheurs découvrent un lien entre migraine et démence

Transparent numérique d'un corps humain et le cerveau

Il existerait plus de 200 variétés de maux de tête.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une étude réalisée par l’Université de Waterloo et de l'Université du Manitoba montre un lien entre le fait de souffrir de migraines et l'apparition de démence, comme la maladie d'Alzheimer. Des chercheurs s’accordent à dire que ces résultats doivent néanmoins être pris avec des pincettes.

Selon les résultats de l'étude, publiée récemment dans l'International Journal of Geriatric Psychiatry, souffrir de migraine peut être un « facteur de risque significatif » du développement de démence. La raison de cette corrélation, cependant, est encore incertaine.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié, sur une période de cinq ans, le développement de démences chez 679 participants âgés de plus de 65 ans.

Dans le cours de l'étude, 34 d'entre eux ont développé la maladie d'Alzheimer, et 12 , une démence vasculaire, liée à une atteinte des vaisseaux qui font circuler le sang dans le cerveau. Les participants n’avaient, au début de l’étude, aucune atteinte cognitive.

Parmi les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, 23 % ont déclaré avoir souffert de migraine dans le passé. C’est le cas de 17 % de celles qui ont souffert de démence vasculaire.

Cette corrélation a été mise en évidence uniquement chez les femmes. Aucun des hommes atteints de démence n’a dit avoir souffert de migraines dans le passé.

Une chercheuse de l’Université de Waterloo qui a pris part à l’étude, Suzanne Tyas, explique que les femmes sont plus sujettes aux migraines et sont plus à même de souffrir de démences, étant donné que leur espérance de vie est plus grande.

On devrait continuer les recherches pour voir quelles sont les caractéristiques spécifiques des migraines et comment elles mettent les patients à risque, soutient-elle.

Une « observation »

John Breitner, directeur du Centre d’étude sur la prévention de la maladie d’Alzheimer et professeur de psychiatrie à l’Université McGill, nuance également les conclusions de l'étude.

Il affirme que le fait de souffrir de migraines ne signifie pas qu'on présentera une forme de démence. L'étude, dit-il, permet simplement de faire une observation.

« Un lien entre la maladie d’Alzheimer et les migraines n’est pas impossible, mais, pour en être certain, on va devoir poursuivre l’étude avec des échantillons plus larges », dit l'expert.

Selon John Breitner, 70 % des démences sont génétiques, tandis que 30 % proviennent de facteurs environnementaux.

Il encourage toutefois les chercheurs à poursuivre leurs recherches pour confirmer la corrélation entre migraine et démence.

Avec les informations de Nicholas Frew, CBC News

Manitoba

Médecine