•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau courtise les personnes âgées

M. Trudeau regarde devant lui sur un terrain gazonné, en compagnie de deux personnes âgées.

Justin Trudeau a fait son annonce dans un club de boulingrin de Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Philippe-Vincent Foisy

La Presse canadienne

Justin Trudeau promet d'en faire davantage pour augmenter les revenus des personnes âgées, des veufs et des veuves.

Il a indiqué mercredi matin qu'un gouvernement libéral réélu augmenterait les prestations de sécurité de la vieillesse de même que la prestation des veufs et veuves.

Nous mettrons jusqu’à 729 $ de plus dans les poches des aînés chaque année en augmentant de 10 % les prestations de la sécurité de la vieillesse dès qu’une personne atteindra l’âge de 75 ans, a détaillé le chef libéral. Et nous donnerons chaque année jusqu’à 2080 $ de prestations supplémentaires aux personnes veuves, en augmentant de 25 % les prestations de survivant du Régime de pension du Canada et du Régime de rentes du Québec.

M. Trudeau lance une boule rouge.

Justin Trudeau s'est exercé un peu au boulingrin sur le terrain du Fredericton Lawn Bowling Club, où il a fait son annonce.

Photo : Radio-Canada / Sean Kilpatrick

M. Trudeau a fait cette annonce dans un club de boulingrin de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, une circonscription que les libéraux ont remporté en 2015 dans leur balayage des provinces de l'Atlantique.

Alors que les libéraux – et les autres partis – ont ciblé les jeunes familles au début de la campagne, les électeurs âgés de plus de 65 ans sont souvent ceux qui se présentent de manière constante aux urnes.

Le chef libéral a indiqué qu'il savait que plusieurs aînés avaient encore du mal à payer leurs factures en vieillissant, et que l'augmentation de la sécurité de la vieillesse mettra 729 $ de plus dans les poches des aînés chaque année, tandis que les prestations de survivant augmenteront de 2080 $.

M. Trudeau devait passer la majeure partie de la journée de mercredi au Nouveau-Brunswick, avant de se rendre en Nouvelle-Écosse pour un événement de campagne en soirée.

Une promesse complexe

Selon Dan Kelly, président et directeur général de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), cette hausse promise dans le cadre du Régime de pensions du Canada (RPC) pourrait se faire à coût prohibitif.

Les primes du RPC doivent déjà augmenter de 20 % au cours des quatre prochaines années. Les Canadiens devraient être au fait des coûts de cette nouvelle promesse du Parti libéral pour renforcer les pensions, a-t-il indiqué.

Cela pourrait coûter très cher et faire disparaître des emplois. Par ailleurs, sept provinces devront donner leur feu vert pour que la mesure entre en vigueur, a-t-il ajouté dans une déclaration transmise à CBC.

Selon des données officieuses, le Parti libéral estime que cette hausse coûterait 1,61 milliard de dollars en 2020-2021, pour ensuite atteindre 2,56 milliards en 2023-2024.

Notre dossier Élections Canada 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique