•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marche pour le climat : pas de levée de cours à Polytechnique Montréal

Un pavillon de Polytechnique Montréal.

Les étudiants de Polytechnique Montréal avaient voté en faveur d'une suspension des cours.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Polytechnique Montréal refuse de suspendre les cours le 27 septembre, à l’occasion de la Journée mondiale du climat.

Les étudiants avaient pourtant voté en faveur d’une levée des cours  à 78 %.  

Dans un message envoyé  aux étudiants, la direction de Polytechnique Montréal dit soutenir cette cause, mais ajoute que malheureusement, cette journée mondiale ne sera pas suffisante pour résoudre les enjeux climatiques.

Invité à réagir à Tout un matin, sur les ondes d’ICI Première, le directeur général adjoint François Bertrand a expliqué cette décision par les exigences imposées aux programmes de génie par le Bureau d’agrément d'Ingénieurs Canada, notamment en ce qui concerne le nombre de jours d’enseignement durant le trimestre.

L'institution a déjà décidé de lever les cours le 6 décembre pour le 30e anniversaire de la tragédie de Polytechnique, « ce qui réduit de façon importante notre marge de manœuvre », précise François Bertrand.

En même temps, on demande aux professeurs, aux enseignants, d’accommoder les étudiants qui souhaitent participer à cette manifestation pour qu’ils ne soient pas pénalisés

François Bertrand, directeur général adjoint de Polytechnique Montréal

Polytechnique Montréal se dit fier de la mobilisation et de l’engagement de ses étudiants envers la lutte contre les changements climatiques. On ne veut pas diminuer du tout cet exercice-là, la manifestation du 27 septembre, dit François Bertrand.

Dans la métropole, l’Université de Montréal et l’Université Concordia ont déjà annoncé la suspension des cours de l'après-midi, le 27 septembre.

Grand Montréal

Changements climatiques