•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maude Charron en Thaïlande pour les Championnats du monde

Elle soulève une charge en compétition.

Maude Charron

Photo : Crédit: Fédération d'Haltérophilie du Québec

Radio-Canada

L'haltérophile rimouskoise Maude Charron est en route pour les Championnats du monde, à Pattaya, en Thaïlande.

L'athlète de 26 ans est toujours en quête d'une sélection pour les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Maude Charron participera pour la troisième fois aux Championnats du monde. Elle se mesurera à une centaine d'athlètes dans la catégorie des 64 kg.

C'est toujours stressant un championnat du monde, ça détermine un peu où tu es placée dans le monde. C'est un stress de performance énorme.

Maude Charron

L'athlète affirme toutefois avoir très hâte de se mesurer aux autres athlètes. On vise un top 10. Si je fais un top 10, je vais être satisfaite, ajoute-t-elle.

En route vers Tokyo 2020

Maude Charron a entrepris son parcours pour une sélection olympique il y a environ un an. Au total, elle aura participé à huit rendez-vous de sélection d'ici avril 2020.

Un système de pointage déterminera un classement et les huit meilleures athlètes féminines iront aux Jeux olympiques de Tokyo.

Les six autres positions seront attribuées aux meilleures athlètes par continents.

C'est encourageant parce que je reste au même stade, je suis toujours top 8, top 10, je reste là-dedans et c'est ce qu'il faut. Parce que si je ne suis pas dans le top 8, il faut que je ne sois pas loin.

Maude Charron, haltérophile

Lors des Jeux panaméricains qui se tenaient en juillet à Lima, au Pérou, la championne canadienne a soulevé un total de 224 kg, soit 101  kg à l'arraché et 123 kg à l'épaulé-jeté, ce qui lui a permis d'obtenir la 4e place au pied du podium.

D'après les informations de René Levesque

Bas-Saint-Laurent

Haltérophilie