•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapporteriez-vous un portefeuille contenant 300 $?

Le couple, bras dessus bras dessous, en habits de cycliste devant un paysage champêtre.

Doug et Cathy Dvorak sont reconnaissants envers les gens qui leur ont rendu le portefeuille perdu.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Des cyclistes américains de passage à l’Île-du-Prince-Édouard disent être émerveillés par la gentillesse des gens qui ont fait en sorte qu’ils retrouvent leur portefeuille et tout l’argent qu’il contenait.

Doug Dvorak et son épouse, Cathy, sont des touristes de l’Idaho. Le couple est allé faire une randonnée à vélo, samedi, sur le sentier de la Confédération en emportant le portefeuille qui contenait 285 $.

Lors d’un arrêt pour un café, raconte M. Dvorak, ils se sont rendu compte qu’il avait perdu le portefeuille en cours de route.

Les Dvorak sont des clients de l’entreprise P. E. I. Cycling Tours, qui organise des excursions pour cyclistes dans la province.

Lorsqu’il a constaté la perte de son portefeuille, M. Dvorak a demandé à la propriétaire, Cynthia King, de vérifier si l’objet se trouvait dans le véhicule de l’entreprise.

Le véhicule était toutefois vide. M. Dvorak se disait alors qu’il ne reverrait jamais cet argent. Il se consolait en se disant qu’au moins, la personne qui trouverait l'argent serait contente.

Quelques heures plus tard, Mme King a vu qu’une femme disait sur Facebook que son mari avait trouvé un portefeuille le long du sentier de la Confédération et qu’il cherchait son propriétaire.

Cynthia King a envoyé un message à l’auteure de cette publication en précisant le montant en question. Elle a reçu une réponse presque immédiate confirmant que c’était bel et bien le portefeuille recherché.

L’entrepreneure a rencontré le bon Samaritain dès le lendemain. L’homme, qui ne voulait pas être identifié, explique-t-elle, lui a remis le portefeuille. Selon elle, il était tout simplement heureux d’avoir rendu l’argent à son propriétaire.

Doug Dvorak est non seulement heureux de retrouver son argent, mais il dit être émerveillé par la gentillesse et l’honnêteté de cet inconnu anonyme.

L’argent, ce n’est rien. Ce qui est réellement mémorable et significatif pour moi, c’est que quelqu’un puisse faire cela. Ce geste vaut des milliers de dollars, une somme que je ne peux quantifier. Les personnes qui font des gestes de gentillesse me rendent heureux, explique Doug Dvorak.

D’après un reportage de Sarah MacMillan, de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Finances personnelles