•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La microbrasserie Siboire fait peau neuve au centre-ville de Sherbrooke

le propriétaire pose devant les silos de bières et présente ses canettes

Le propriétaire est fier de présenter ses nouvelles canettes de bière.

Photo : Radio-Canada / Natacha Lavigne

Radio-Canada

Un tout nouvel espace sera inauguré mercredi à la microbrasserie Siboire du centre-ville de Sherbrooke.

C'est tout un projet sur lequel on travaille depuis plusieurs mois. C'est au même endroit que notre première succursale, le Siboire Dépôt, mais dont nous avons complètement réaménagé la superficie. Nous avons acquis l'ancien terminus d'autobus pour faire une petite usine pour que les gens puissent ramener notre bière à la maison, explique le propriétaire Jonathan Gaudreau.

La microbrasserie Siboire fait peau neuve au centre-ville de Sherbrooke

Les équipements ajoutés permettront de s'ajuster à la demande qui est grandissante, mais aussi de faire du cannage. Les gens nous demandaient depuis longtemps si notre bière allait être disponible dans un autre format plus pratique. Il y aura une boutique où les gens pourront venir chercher de la bière sur place et visiter la brasserie.

Entre quatre et six bières seront offertes et il y aura une alternance dans les produits mis en canettes. C'est un modèle unique de venir à l'usine et d'acheter sa bière.

Des bières en canettes dans une boîte en carton.

Des bières brassées à la nouvelle usine Siboire à Sherbrooke.

Photo : Microbrasserie Siboire

Il sera encore possible de faire remplir ses cruchons. Dans un souci de développement durable, on trouve que c'est une super alternative, assure M. Gaudreau.

Plus de 4 millions de dollars ont été investis dans le projet. On s'est donné beaucoup de trouble de faire ça dans une gare patrimoniale. Les gens de Sherbrooke ont grandi avec cette bâtisse et on l'a prend pour acquise. Avec du recul, quand on réalise l'acquisition que nous avons faite, on se rend compte que des gares comme ça, ce sont des pièces uniques qui sont des témoignages de notre histoire. Notre plus grand désir était de respecter la bâtisse même si on changeait la vocation et je pense qu'on a réussi, soutient-il.

L'usine et le magasin seront accessibles à compter de vendredi.

Estrie

Bière et vin