•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe pour les employés de soutien en grève à l’UQAM

Un immeuble de l'UQAM situé à l'intersection de la rue Saint-Denis et du boulevard De Maisonneuve.

Les employés de soutien de l'UQAM sont sans convention collective depuis le 31 mai 2017.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente les 1800 employés de soutien de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), a indiqué mardi qu’il était parvenu, avec la direction de l'université, à une entente de principe au sujet du renouvellement de la convention collective.

Les détails de l'entente seront dévoilés aux membres jeudi après-midi lors d'assemblées générales, a déclaré le SCFP par communiqué.

Sur Twitter, l'université montréalaise a précisé que les employés de soutien seront de retour au travail mercredi et qu'ils se prononceront sur l'entente jeudi.

Les syndiqués, qui sont sans convention collective depuis le 31 mai 2017, ont effectué depuis le début de l’été une douzaine de jours de grève. La question des salaires était au cœur de l’impasse, malgré deux offres de bonification faites par la direction de l’UQAM.

Le soutien envers la grève, qui était de 93 % à la rentrée, avait baissé à 73 % la semaine dernière, lors du vote en faveur de l'extension du mandat à dix jours de grève supplémentaires.

Grand Montréal

Éducation