•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Abattage de pins rouges de la Route des lacs à Saint-Élie-de-Caxton

Environ 25 personnes sont rassemblées le long de la route.

Des manifestants regroupés contre l'abattage d'arbres sur la Route des lacs, à Saint-Élie-de-Caxton

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

La coupe de la forêt de pins rouges sur la Ferme forestière Winchester, un grand domaine privé, inquiète plusieurs citoyens.

Depuis lundi, la pittoresque Route des lacs perd de son lustre alors que des dizaines d’arbres doivent être abattus malgré l’opposition de la Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton.

Cette forêt plus que centenaire a été passablement endommagée lors des épisodes de verglas de novembre 2018.

Dans certains secteurs, c'est entre 14 sur 15 et 11 sur 15 des têtes de pins qui ont été arrachées par le verglas. Puisque ce sont de vieux pins, ça compromet énormément leurs chances de survie, souligne Jacques Drouin, le président Ferme forestière Winchester.

De son côté, le maire de Saint-Élie-de-Caxton, Robert Gauthier, ne peut que constater les dégâts. Nous, le conseil municipal de Saint-Élie, au début juin, on avait manifesté notre opposition au projet et on a demandé à la MRC une contre-expertise, relate-t-il.

Cependant, la Municipalité n’a pas la juridiction pour intervenir. C'est la MRC de Maskinongé qui réglemente la coupe dans les forêts privées.

Le propriétaire n'a pas besoin de demander une dérogation, ni à la MRC, ni à la Municipalité. Un simple rapport d'un ingénieur forestier recommandant la coupe est nécessaire.

Un véhicule emprunte la route, qui traverse une forêt.

Des dizaines d’arbres doivent être abattus le long de la Route des lacs malgré l’opposition de la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton.

Photo : Radio-Canada

De son côté, le président de la Ferme forestière Winchester se montre rassurant. On ne coupe que les grands pins rouges. Tout le reste de la repousse en dessous – et c'est une repousse qui est très haute, qui peut faire 30-40 pieds de haut – cette repousse-là ne sera pas coupée dans la mesure du possible, souligne M. Drouin.

Même si la machinerie fait beaucoup de ravages sur son passage, ce n’est pas de gaieté de coeur ou nonchalamment et sans y avoir réfléchi qu'on en est venus à la conclusion qu'il fallait couper, précise Jacques Drouin.

Sur l'affiche, on peut lire « Non à la coupe à blanc ».

Des affiches installées par des citoyens manifestant leur désaccord à couper les arbres de la Route des lacs

Photo : Radio-Canada

Tout le long de la Route des lacs, des rubans jaunes ont été placés autour des arbres et des dizaines d’affiches jonchent le parcours des automobilistes.

Le maire Robert Gauthier espère maintenant mettre à jour le règlement de la MRC.

À la demande des conseillers de Saint-Élie-de-Caxton, la MRC de Maskinongé compte réviser son règlement lors de sa prochaine rencontre dans deux semaines.

Fondée en 1880, la Ferme forestière Winchester est un des premiers clubs privés au Québec. L'entreprise a comme vocation principale les activités sociales, la chasse, la pêche et la protection de la faune. Plusieurs personnages célèbres y ont déjà séjourné comme Sir Wilfrid Laurier, René Lévesque et la famille Kennedy, dont John F. Kennedy.

D’après les informations de Pascale Langlois

Mauricie et Centre du Québec

Environnement