•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La question de l’eau potable à Neskantaga s’invite dans la campagne électorale

Deux maisons, quatre automobiles au bord du lac.

La Première Nation de Neskantaga est sous un avis de faire bouillir l'eau depuis 25 ans.

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

Radio-Canada

La salubrité de l'eau potable dans la Première Nation de Neskantaga, dans le Nord de l'Ontario, devient un enjeu de l'élection fédérale.

Le candidat néo-démocrate dans Timmins-Baie James, Charlie Angus, accuse le député sortant et candidat libéral de la circonscription de Kenora, Bob Nault, d'inertie dans le dossier, ce que ce dernier réfute.

Le bris d'une pompe du système d'alimentation en eau a poussé le chef Chris Moonias à organiser l'évacuation de résidents les plus vulnérables de la communauté à ses propres frais.

Charlie Angus s'exprime à la Chambre des communes.

Le député néo-démocrate sortant de Timmins—Baie-James, Charlie Angus

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Le candidat du NPD précise que Neskantaga fait l'objet d'un avis de faire bouillir l'eau depuis 25 ans.

Il se dit choqué par le silence du député sortant et candidat libéral dans la circonscription de Kenora, Bob Nault, qui a représenté la communauté pendant plusieurs années et a même été ministre des Affaires autochtones.

Notre dossier Élections Canada 2019

La crise est sérieuse et la communauté est forcée d'évacuer les aînés et les enfants. Ce sont des conditions du tiers monde et ce n'est pas acceptable pour M. Nault de refuser de répondre à cette crise, affirme Charlie Angus.

Ce dernier ajoute que Bob Nault n’a jamais parlé à la Chambre des communes des problèmes des communautés de Grassy Narrows, de Cat Lake, d'Eabametoong et de Neskantaga.

Bob Nault réplique

Dans un communiqué, Bob Nault a qualifié les déclarations du député Angus d'erronées.

Bob Nault donne une entrevue devant son bureau de campagne.

Le député libéral sortant de Kenora, Bob Nault

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

À plusieurs occasions, j’ai clairement énoncé ma position que tous les Nord-Ontariens, incluant [ceux vivant dans] des Premières Nations comme Neskantaga, ont le droit à une eau potable propre et salubre, affirme-t-il.

M. Nault se dit content de constater que les travaux de réparation au système d'alimentation d'eau de la communauté sont presque terminés.

Il rappelle qu’en juillet 2017, le gouvernement libéral a investi 8,8 millions de dollars pour la rénovation de l’usine de traitement des eaux de la Première Nation de Neskantaga et pour la construction d’un ajout.

Il souligne que la nouvelle usine de traitement des eaux doit être complétée en octobre, ce qui permettra de mettre fin à l’avis d’ébullition d’eau.

Nord de l'Ontario

Autochtones