•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vérif : Peut-on acheter une maison à Toronto avec la promesse de Trudeau?

Une maison à vendre.

Le niveau d'instabilité du marché immobilier est particulièrement inquiétant dans les villes de Toronto, Hamilton, Vancouver et Victoria, selon la SCHL.

Photo : Associated Press / Steven Senne

Vincent Maisonneuve

Justin Trudeau promet d’aider ceux qui souhaitent acheter une première maison à Toronto, Vancouver et Victoria. Il veut leur permettre d’acheter une résidence dont le prix pourrait atteindre 790 000 $. Le problème : les familles admissibles au programme ne pourraient pas se payer une telle demeure.

Voici comment fonctionne l’aide proposée par Justin Trudeau :

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) offre un prêt aux acheteurs d’une première maison. Le prêt équivaut à 5 % du prix d’une résidence existante et à 10 % d’une nouvelle construction. L’objectif est de gonfler la mise de fonds pour diminuer le montant des paiements hypothécaires.

Comme les prix des maisons sont très élevés à Toronto, Vancouver et Victoria, le prix d’achat admissible peut atteindre 789 473 $.

Pour avoir droit au prêt, il y a deux conditions. Il faut avoir une mise de fonds de 5 % et le revenu familial ne doit pas dépasser 150 000 $. 

Avec un revenu de 150 000 $, peut-on acheter une première maison de 790 000 $? Les banques devraient-elles prêter l’argent? Même avec l’aide des libéraux? La réponse est non.

Pour en venir à cette conclusion, nous avons utilisé l’outil d’évaluation d’admissibilité à un prêt hypothécaire (Nouvelle fenêtre) du gouvernement canadien. Cette calculatrice mesure la capacité d’emprunt en fonction des moyens.

Selon la calculatrice du gouvernement fédéral, si un acheteur tente d'acquérir une première maison à 790 000 $ avec un revenu de 150 000 $, la banque devrait refuser le prêt. Même s'il n'a aucune dette. Et si jamais la banque prête la somme, l'acheteur sera étranglé financièrement.

Pour être admissible à un prêt hypothécaire, un acheteur potentiel doit passer un « test de résistance ». Le taux d’intérêt pour le test de résistance est de 5,19 %. Cela dit, même avec un taux d’intérêt de 3 %, le prêt devrait être refusé.  

Un plafond à 640 000 $

Selon l’outil du gouvernement canadien, avec une mise de fonds de 5 % et l’aide proposée par Justin Trudeau, une famille qui gagne 150 000 $ et qui n’a aucune dette devrait se limiter à des maisons dont le prix est de 640 000 $ ou moins.

Prix moyen des propriétés en juillet 2019 :

  • Grand Toronto : 795 200 $
  • Grand Vancouver : 978 500 $
  • Victoria : 689 800 $

Source: Association canadienne de l’immeuble

Dans la grande région de Toronto, 640 000 $ c’est le prix médian d’un condo de 800 pieds carrés (75 mètres carrés). Pour ce qui est des quartiers centraux de la Ville Reine, 640 000 $, c’est bien peu. La valeur des propriétés y est tellement élevée qu’un propriétaire peut demander 599 000 $ (Nouvelle fenêtre) pour un petit bout de terrain sur lequel on ne retrouve qu’un vieux garage. Le courtier immobilier souligne pourtant qu’il s’agit d’une véritable aubaine.

Notre dossier Élections Canada 2019

Politique fédérale

Politique