•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec solidaire réclame une analyse du prolongement de l’A-20 par le BAPE

Des véhicules circulent près d'affiches de signalisation de la route 132 et de l'autoroute 20.

Le premier ministre François Legault a affirmé récemment que le prolongement de l'autoroute 20 serait remis au Plan québécois des infrastructures.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

Les associations de Québec solidaire de Rimouski et de Rivière-du-Loup-Témiscouata exigent une analyse du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) avant que le prolongement de l’autoroute 20 soit réinscrit dans le Plan québécois des infrastructures.

Le gouvernement de la CAQ annonçait vendredi dernier le retour de cet important projet dans le Plan québécois des infrastructures.

Québec solidaire exige des élus qu’ils tiennent comptent du contexte d’urgence climatique et de la dévitalisation des régions avant de se lancer dans ce type de projet.

Les associations de Québec solidaire de Rimouski et de Rivière-du-Loup-Témiscouata estiment que la préservation des terres agricoles, des érablières, de la rivière Trois-Pistoles doit être considérée avant de se lancer dans ce genre de projet d'envergure.

Carol-Ann Kack en entrevue

Carol-Ann Kack, ancienne candidate de Québec solidaire dans Rimouski

Photo : Radio-Canada

Nous, on va vous surveiller, on a envie que ça se passe correctement, on veut que ça se passe dans un développement intelligent, déclare Carol-Ann Kack, ancienne candidate de Québec solidaire dans Rimouski. Elle dit être consciente de l’importance de faciliter le transport interrégional et le rendre plus sécuritaire, mais elle demande à ce que ce soit fait dans les règles de l’art.

Le projet de prolongement de l'autoroute A-20 :

Selon Transports Québec, le projet prévoit le prolongement de l’autoroute 20 de 77 km dans la région du Bas-Saint-Laurent. Il vise à répondre à long terme aux besoins de la circulation et à diminuer les risques d’accident sur la route 132.

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures