•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amazon accusée de favoriser ses propres produits dans les résultats de recherche

Des boîtes Amazon.

L’équipe de ventes d’Amazon aurait comparé cette mesure à celle de plusieurs épiceries qui font la promotion de leur marque maison en plus d’offrir des produits de marques nationales.

Photo : Reuters / Lucas Jackson

Radio-Canada

Une enquête du Wall Street Journal révèle que le géant de la vente en ligne Amazon aurait modifié son algorithme pour favoriser ses propres produits dans les résultats de recherche de son site web. L’entreprise dément fermement ces accusations.

Se fiant aux témoignages anonymes d’employés et d’avocats de la firme de Jeff Bezos, le Wall Street Journal soutient que ces changements d’algorithme auraient été apportés à la fin 2018. Le but global de l’initiative aurait été de faire la promotion des produits les plus profitables.

L’équipe de ventes d’Amazon aurait comparé cette mesure à celle de plusieurs épiceries qui font la promotion de leur marque maison en plus d’offrir des produits de marques nationales.

C’est une décision qui se serait prise au grand désarroi des avocats de l’entreprise, qui soulevaient des inquiétudes quant à sa nature anticoncurrentielle. Rappelons qu’Amazon détient environ 38 % des parts de marché de la vente en ligne.

Dans une déclaration fournie au site Gizmodo, Amazon dit avoir expliqué au Wall Street Journal que son enquête n’était pas factuelle, mais que [le journal] est tout de même allé de l’avant avec la publication de l’article.

Le fait est que nous n’avons pas changé nos critères de recherche pour prendre en compte la profitabilité. Nous mettons en vedette les produits que veut la clientèle, qu’ils soient de notre marque ou de celles de nos partenaires, a déclaré l’entreprise. 

Amazon a par ailleurs dit à Gizmodo que ses produits maison ne représentent que 1 % de ses ventes.

Cela survient au moment où Amazon fait l’objet d’une enquête pour ses pratiques anticoncurrentielles en Europe, où les organismes de régulation soutiennent que l’entreprise abuse de son double rôle de marchand et d’entreprise de commerce électronique.

Le département américain de la Justice a aussi lancé une vaste enquête sur les pratiques anticoncurrentielles des géants du web, dont Amazon, en juillet.

Avec les informations de The Wall Street Journal, Gizmodo, et Business Insider

Internet

Techno