•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monument Georges-Forest a été dévoilé dans le parc Provencher

Des gens réunis autour d'un buste en bronze.

Malgré la météo, de nombreux membres de la communauté ont fait le déplacement au parc Provencher pour le dévoilement du monument en hommage au défenseur des droits linguistiques Georges Forest.

Photo : Radio-Canada / Laissa Pamou

Chloé Dioré de Périgny

Après plusieurs années de retard, de péripéties et d'incertitudes, le monument Georges-Forest a finalement été inauguré mercredi soir. Une cérémonie a été organisée pour l'occasion, en hommage au défenseur des droits linguistiques.

Les festivités ont commencé à 18h, dans le parc Provencher, avec l'harmonie du Collège Louis-Riel.

La cérémonie a été constituée d’une partie plus officielle, durant laquelle le monument a été dévoilé.

Plusieurs invités ont prononcé des discours, notamment le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard, et Roger Bilodeau, celui qui, avec une autre cause linguistique entendue par la Cour suprême, a complété l'oeuvre de Georges Forest , selon Marcien Ferland, le président du Comité du monument Georges-Forest.

 Des membres de la famille Forest ont été mis à l’honneur lors du dévoilement du buste en bronze, monté sur un socle de marbre noir. Le monument lui-même mesure environ deux mètres de haut.

Les Chevaliers de Colomb se sont placés en garde d’honneur, en brandissant leurs épées, et les soldats de la Compagnie de La Vérendrye ont lancé une salve de fusils à silex.

Les Louis Boys ont de leur côté joué la chanson De Riel à Forest, écrite par Edwin Prince.

Des gens assis sur des chaises.

Plus de 110 personnes ont déjà répondu présentes à la cérémonie.

Photo : Radio-Canada / Laïssa Pamou

L’inauguration s'est poursuivie par un spectacle mettant en vedette divers artistes, dont les danseurs de l’Ensemble folklorique de la Rivière-Rouge et un gigueur métis, accompagné du violoniste Alexandre Tétrault.

Un hommage au «successeur de LouisRiel»

Georges Forest est une figure emblématique de la défense du français au Manitoba. Marcien Ferland, qui a institué le projet d’un monument en son honneur, soutient qu’il a rétabli l’oeuvre de Louis Riel.

C’est l’alpha et l’oméga, il a garanti nos droits linguistiques.

Marcien Ferland, président du Comité du monument Georges-Forest

Georges Forest a obtenu gain de cause en1979, alors qu’il contestait devant la Cour Suprême une contravention reçue seulement en anglais. La décision de la Cour a invalidé la loi manitobaine de1890, qui faisait de l’anglais la seule langue officielle dans les domaines juridique et législatif.

La fin d’une épopée

L’idée de créer un buste à l’effigie du défenseur des droits linguistiques a été lancée en 2014. Cette inauguration marque la fin de plusieurs années de difficultés et de rebondissements de tous genres, dit Marcien Ferland.

On est finalement arrivé à un succès! se réjouit-il.

Plus d'une centaine de personnes ont répondu présentes à la cérémonie de mercredi. 

Le monument Georges-Forest a coûté 73 000 $.

Historique du monument Georges-Forest

  • Février 2014 : dévoilement de la maquette du monument Georges-Forest. L’inauguration de la statue sur l'Esplanade Riel est prévue pour décembre 2014, lors du 35e anniversaire du jugement du défenseur de la langue française.
  • Juin 2014 à 2016 : désaccord sur l’emplacement du monument. Deux camps se constituent : l'un, en faveur de l’Esplanade Riel, et l’autre, qui plaide pour le parc Provencher. Une pétition est lancée par le Conseil jeunesse provincial, et des consultations publiques sont tenues à Saint-Boniface pour tenter d’établir un consensus.
  • Mars 2016 : La Ville de Winnipeg refuse que la statue soit installée sur l’Esplanade Riel. Elle sera donc érigée au parc Provencher.
  • Avril 2018 : Le Comité du monument Georges-Forest, insatisfait de l’oeuvre proposée par l'artiste Miguel Joyal, annule l’inauguration prévue en juin 2018.
  • Mai 2018 : La Ville de Winnipeg accorde un délai au Comité du monument Georges-Forest pour prendre une décision quant à l'avenir du projet, sans quoi il devra rendre la subvention qui lui a été octroyée. Les membres du comité s'entendent finalement, quelques semaines plus tard, sur le buste réalisé par Miguel Joyal.
  • Novembre 2018 : Le comité annonce que la statue sera érigée au plus tard le 31 mai 2019.
  • Mai 2019 : La date d’inauguration est finalement coulée dans du béton. Le buste à l’effigie du défenseur des droits linguistiques sera inauguré le 18 septembre 2019.

Manitoba

Histoire