•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une stratégie pour réduire les inégalités de genre « attendue depuis longtemps » à Toronto

Une femme derrière un lutrin et un micro. Deux drapeaux sont à gauche, celui de la fierté gaie et transgenre.

La conseillère municipale Kristyn Wong-Tam.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les employés de la Ville de Toronto appuient l’adoption d’un plan pour améliorer l'équité des genres, une stratégie dont l'un des partisans au conseil municipal a dit qu'elle était « attendue depuis longtemps ».

Dans un nouveau rapport destiné à la réunion du comité exécutif du maire John Tory mercredi, le personnel municipal a présenté un plan visant à intégrer aux programmes et services de la Ville une perspective basée sur l'équité des genres, notamment en matière de logement, de transports en commun, de services de garde d'enfants et de planification urbaine.

Le plan prévoit également l'établissement d'une unité chargée de mettre en œuvre cette stratégie.

La conseillère municipale de Toronto-Centre, Kristyn Wong-Tam, a défendu le plan.

Il s'agit d'établir comment la Ville distribue ces services,de la façon dont nous bâtissons nos parcs et nos centres communautaires, pour nous assurer que nous ne construisons pas inconsciemment de préjugés

Kristyn Wong-Tam, conseillère municipale de Toronto-Centre

Le développement d’une telle stratégie est important, a déclaré le chef des ressources humaines de la Ville, Omo Akintan, car les inégalités entre les sexes persistent à Toronto.

Selon le rapport, les femmes qui travaillent à Toronto ne reçoivent que 0,78 $, en moyenne, pour chaque dollar qu’un homme gagne,et 20 % des femmes de Toronto touchent des faibles revenus.

La ville a besoin d’infrastructures et des quartiers qui sont adaptés aux besoins des hommes et des femmes, en incluant les personnes non binaires et les personnes trans, affirme la conseillère Kristyn Wong-Tam.

Nous devons souvent prendre en compte la sécurité en nous préoccupant particulièrement de la sécurité des filles et des femmes, comme avoir par exemple des rues mieux éclairées.

Kristyn Wong-Tam, conseillère municipale de Toronto-Centre

Plus tôt cette année, une étude du Centre canadien de politiques alternatives plaçait Toronto à la huitième place du classement des grandes villes canadiennes pour la qualité de vie des femmes, portant entre autres sur la sécurité, l'économie, la santé, l'éducation et le leadership.

Avec les informations de Lauren Pelley, CBC

Toronto

Politique municipale