•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le propriétaire des Growlers peut-être toujours intéressé par Trois-Rivières, selon le maire

une rondelle de hockey sur la patinoire en gros plan

Le 16e Tournoi provincial de hockey féminin se déroule du 25 janvier au 3 février, à Sherbrooke.

Photo : iStock

Marilyn Marceau

La possibilité que l’équipe de hockey les Growlers continue de jouer à Saint-Jean-de-Terre-Neuve n’exclut pas la possibilité que le propriétaire soit intéressé par le Colisée de Trois-Rivières, selon le maire de Trois-Rivières.

Jean Lamarche affirme que lors de sa visite du futur Colisée, le propriétaire des Growlers n’a pas spécifié s’il souhaitait déménager l’équipe actuelle ou en amener une autre en sol trifluvien. 

Les Growlers n’ont toujours indiqué s’ils allaient rester dans la capitale terre-neuvienne. 

L’organisation devait tenir une conférence de presse mardi au sujet de l’avenir de l’équipe. Il pourrait y avoir eu des rapprochements entre l’équipe et les propriétaires de l’aréna Mile One avec qui elle peinait à s’entendre sur un contrat.

Jean Lamarche a rencontré le propriétaire des Growlers, Dean MacDonald, le 27 août.

Évidemment, on a discuté de la possibilité d’avoir une équipe de la East Coast League, mais ce n’était pas convenu que ce serait nécessairement un déménagement, explique le maire. On était vraiment à voir la possibilité d’une nouvelle équipe avec un propriétaire qui avait du succès dans son coin de pays.

À savoir quelles sont ses perspectives par rapport à une nouvelle équipe ou un déménagement [...], mais ce que je sens, c’est qu’on n’a pas discuté nécessairement d’un déménagement.

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières
Jean Lamarche dehors près de l'hôtel de ville

Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, affirme que plusieurs options sont étudiées pour déterminer quelle équipe de hockey occupera le futur Colisée.

Photo : Radio-Canada

[Dean MacDonald] nous a posé des questions très précises, on sentait bien que c’était quelqu’un qui était à la fois intéressé et qui connaissait son sujet, mentionne-t-il.

La Ville de Trois-Rivières n'a pas eu de contact avec les Growlers depuis la visite de deux de ses représentants. L'équipe n'a pas répondu à notre demande d'entrevue mardi.

Le nouveau Colisée devrait être livré à la Ville de Trois-Rivières en mars 2020 pour une ouverture au public au cours de l'été.

Chantier de construction du colisée

La Ville de Trois-Rivières affirme que le futur colisée devrait ouvrir ses portes à l'été 2020.

Photo : Radio-Canada

Une équipe affiliée au Canadien?

Le maire de Trois-Rivières affirme que si la Ville devait choisir une équipe professionnelle, elle préférerait qu’elle soit affiliée au Canadien de Montréal plutôt qu’à une autre équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Chacun de nos partenaires mentionne, chaque fois qu’on rencontre des gens qui ont un intérêt pour une équipe au Colisée, c’est qu’évidemment, selon nous, d’avoir l’étiquette Canadien de Montréal serait un plus, dit-il. Ça, c’est mentionné régulièrement.

Le Canadien de Montréal affirme ne pas avoir de plan pour avoir une équipe de la East Coast League, une ligue d’un calibre inférieur à la Ligue américaine.

Il n’y a rien d’envisager à ce sujet. Ceci étant dit, le Groupe CH est toujours à l’écoute de propositions intéressantes, a déclaré le vice-président principal, affaires publiques et communications, Paul Wilson, par courriel.

Le Canadien a déjà un club-école dans la Ligue américaine : le Rocket de Laval. Avant la saison 2017-2018, cette équipe de la filiale de la Ligue américaine était à Saint-Jean-de-Terre-Neuve et s’appelait les IceCaps.

À lire aussi :

Mauricie et Centre du Québec

Hockey