•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier adieu à Pierre Nadeau

Des gens suivent un cortège funéraire.

Les proches et la famille de Pierre Nadeau ont escorté sa dépouille à son arrivée à l'église Saint-Viateur, à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gauthier

Radio-Canada

De nombreuses personnes étaient réunies, mardi, à l'église Saint-Viateur d'Outremont pour les funérailles du journaliste et animateur Pierre Nadeau. Ce dernier adieu s'est fait par l'entremise d'une cérémonie intime réclamée par la famille.

M. Nadeau est décédé il y a deux semaines à Montréal, à 82 ans, des suites de la maladie de Parkinson, dont il souffrait depuis plus d’une décennie.

Plan éloigné du cercueil devant l'autel dans une église.

De nombreuses personnes ont tenu à honorer la vie et la mémoire de Pierre Nadeau.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gauthier

En plus de sa fille, la journaliste Pascale Nadeau, et de son fils, Sylvain Nadeau, avocat du Barreau parisien, plusieurs personnes ont pris la parole pour rendre hommage à ce journaliste émérite, dont d'anciens collègues qui ont été correspondants à l'étranger à la même époque que M. Nadeau : Yvon Turcot et Claude Desbiens.

Un de ses grands amis, le compositeur et pianiste François Cousineau, a pour sa part joué une composition musicale de son cru.

Quant au chanteur Jean-Pierre Ferland, il a interprété sa pièce Je reviens chez nous. M. Ferland a coanimé plus d'une émission avec Pierre Nadeau. Il est aussi celui qui, en tant qu'ancien responsable des affectations au service des annonceurs de Radio-Canada, a embauché Pierre Nadeau à Montréal.

Plusieurs journalistes ont aussi rendu hommage à M. Nadeau à l'entrée ou à la sortie de l'église.

C’est celui qui a tracé le sillon du reportage de terrain. De l’interview un peu serrée. Il y a des retombées de tout ça. Nous sommes tous, au fond, des rejetons de Pierre. Qu’on a admiré et que je dois saluer. Et que je continue de penser comme étant, avec René Lévesque, l'un des plus grands communicateurs au Québec.

L'ex-présentateur de nouvelles Bernard Derome

Nadeau nous a montré qu’on pouvait, comme Québécois, aller à l'extérieur du Québec, aller à l’international. Deuxième chose qu’il nous a montrée , c’est qu’on pouvait remettre l'autorité en question en posant de bonnes questions. Et il en posait de sacrées bonnes.

L'animateur Pierre Craig

Considéré comme l’un des plus grands reporters de Radio-Canada, où il a passé la majeure partie de sa carrière, Pierre Nadeau a été lauréat de nombreux prix et distinctions. Il a notamment été fait officier de l'Ordre du Canada et chevalier de l'Ordre national du Québec.

L'homme vêtu de bleu regarde l'animatrice.

Le journaliste Pierre Nadeau en 2008, à l'émission de Christiane Charette

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Grand Montréal

Médias