•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident à Ascot Corner : des proches des victimes dénoncent l'inaction du MTQ

Les proches de Christophe Thivierge, mort il y a deux semaines dans un accident de voiture sur la route 112, à Ascot Corner, dénonce l'inaction du ministère des Transports du Québec.

Les proches de Christophe Thivierge, mort il y a deux semaines dans un accident de voiture sur la route 112, à Ascot Corner, dénonce l'inaction du ministère des Transports du Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des proches de victimes d'accidents de la route ont lancé un cri du coeur mardi après-midi pour inciter le ministère des Transports du Québec à sécuriser rapidement la route 112 à Ascot Corner.

Valéry Pelletier, la mère de Christophe Thivierge, l'un des deux jeunes morts à l'angle du chemin Paul et de la route 112 à Ascot Corner il y a deux semaines, dénonce ce qu'elle considère être de l'inaction de la part du ministère des Transports du Québec.

Quand ça arrive lors d’un accident comme ça et qu’on apprend par la suite qu’il y a des choses qui auraient dû être faites bien avant et qui ne l’ont pas été... la rage et la colère viennent s’ajouter à la peine qu’on a, soutient Mme Pelletier.

C’est un choc, parce qu’en tant que parent, on ne peut pas imaginer ce qu’on peut ressentir quand un drame comme ça se produit, ajoute-t-elle.

Ce n’est pas vrai que l’on va continuer à avoir des décès comme ça sans réagir! Je trouve ça super brave. Ils sont encore en deuil, ces familles-là, affirme le conseiller municipal d'Ascot Corner, Éric Mageau.

Il affirme que les premiers répondants de la municipalité ont dû intervenir plus d’une centaine de fois pour des accidents sur la route 112 au cours des cinq dernières années.

Depuis 2014, on compte 102 accidents qui ont nécessité l'intervention des pompiers avec les pinces de survie. Cent deux! Ce n'est pas n'importe quoi!

Éric Mageau, conseiller municipal à Ascot Corner

Bonnardel veut une action de son ministère

De passage dans le secteur lundi, le ministre des Transorts, François Bonnardel, a dit souhaiter une réduction de la limite de vitesse dans le secteur.

Je suis surpris d'entendre les propos du ministre. Wow! Bravo! Je suis content que nous ayons attiré leur attention pour qu'il y ait du développement. Pas plus tard que la semaine dernière, le MTQ a repoussé du revers de la main nos demandes, soutient le conseiller municipal.

M. Mageau raconte qu’il s’est lancé en politique pour améliorer la sécurité de l’artère. Sa conjointe ayant été victime d’un accident routier sur la 112, il y a quelques années.

Estrie

Accidents et catastrophes