•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne GoFundMe : Neskantaga préfère une autre source de financement

Une femme remplit un verre d’eau.

La Première Nation de Neskantaga a commencé à évacuer ses résidents les plus vulnérables après un bris du système de pompage d’eau de la communauté.

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

Radio-Canada

Peu de temps après le début de l’autoévacuation de la Première Nation de Neskantaga, une campagne de sociofinancement a fait surface sur la plateforme GoFundMe. Toutefois, la communauté éloignée affirme ne pas être affiliée à cette campagne, qui a déjà récolté plus de 1000 $.

Dans un communiqué de presse, des porte-parole de la Première Nation de Neskantaga invitent le public à reconsidérer leurs dons sur cette plateforme de financement.

Nous remercions ceux qui ont bien voulu créer la page GoFundMe et ceux qui ont fait un don, mais nous voulons pour l’instant faire appel à un organisme de bienfaisance ou sans but lucratif reconnu, a déclaré le chef Christopher Moonias par voie de communiqué.

Une carte situe Naskantaga.

La Première Nation de Neskantaga, située à plus de 400 km au nord-est de Thunder Bay, n'est accessible que par avion.

Photo : Radio-Canada / Cam Gauthier

La Première Nation invite plutôt les gens à faire un don à l’organisme caritatif enregistré Gathering of Rivers for Community Care.

Sur sa page Facebook, l’utilisatrice qui a lancé la campagne précise que tous les dons iront à ce qui est maintenant le principal lien de collecte de fonds géré par les Premières Nations de Matawa, qui regroupe l’ensemble des communautés autochtones de la région.

Nord de l'Ontario

Autochtones