•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tireur blesse un homme au centre commercial CrossIron Mills, près de Calgary

Des voitures de police devant le centre commercial.

Le secteur du centre commercial CrossIron Mills a été évacué et les personnes à l'intérieur de l'édifice y ont été confinées.

Photo : Radio-Canada / Lucie Edwardson

Radio-Canada

Les visiteurs et les employés du centre commercial CrossIron Mills, au nord de Calgary, ont été évacués graduellement lundi soir pendant que les policiers passaient les lieux au peigne fin dans l'espoir de retrouver un homme blanc qui a tiré sur un autre homme. Il s'agirait d'une attaque ciblée, selon les policiers.

La fusillade s'est déroulée dans le stationnement donnant sur l'aire de restauration, selon la GRC. La victime serait toujours à l'hôpital dans un état de santé stable.

L'inspecteur Kimberley Pasloske chargé de l’enquête explique que le principal suspect est un homme qui était entièrement vêtu de noir, qui portait le capuchon de son chandail relevé avec une casquette en dessous. 

Lui et son complice se seraient échappés dans une camionnette Dodge Ram noire

Les personnes qui se trouvaient à l'intérieur du centre commercial au moment de l’incident y ont été confinées.

Les policiers ont inspecté les boutiques une par une pour tenter de trouver le suspect et sécuriser les lieux.

Les policiers ont également examiné les vidéos de surveillance de l'établissement pour tenter de repérer le tireur.

Des témoins racontent

Troy Schafer face caméra devant le centre commercial

Troy Schafer, 17 ans, était au centre commercial CrossIron Mills durant l’attaque.

Photo : Radio-Canada / Lucie Edwardson

Troy Schafer, 17 ans, a déclaré avoir entendu des cris venant du restaurant Milestones, dans le centre commercial.

Il y a eu quelques détonations, puis j'ai jeté un coup d'œil et quelqu'un était couché par terre, a-t-il déclaré.

Il explique que les agents de police ont demandé aux clients de quitter les lieux.

Kendall Beleshko fait face à la caméra devant le centre commercial.

Kendall Beleshko a déclaré avoir vu un hélicoptère survoler les lieux.

Photo : Radio-Canada / Lucie Edwardson

Kendall Beleshko n'était pas dans le centre commercial au moment de la fusillade, mais il se promenait tout près quand les policiers sont arrivés.

Je ne faisais pas complètement attention, je regardais mon téléphone comme le font la plupart des gens, et j'ai soudainement entendu des cris et vu plusieurs dizaines de personnes sortir en courant du centre commercial, dit-il, ajoutant avoir été très perturbé par cette scène.

Ils criaient et couraient vers leurs voitures. Moi, j'ai paniqué et je suis monté dans mon véhicule, ajoute-t-il.

Alberta

Crimes et délits