•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier mandat de grève de travailleurs de l’éducation

Des élèves lèvent la main dans une classe.

Les travailleurs de l’éducation membres du SCFP ont voté à 93 % en faveur d’un mandat de grève pour le 30 septembre prochain.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Syndicat canadien de la fonction publique, qui représente 55 000 employés des écoles ontariennes, a annoncé lundi que 93 % de ses membres lui ont accordé un mandat de grève.

Les travailleurs pourraient débrayer à partir du 30 septembre, mais le syndicat entend continuer à négocier avec le gouvernement de l’Ontario dans l'espoir de conclure une entente.

Le syndicat représente notamment des aides-enseignants, des travailleurs sociaux, des concierges et des employés administratifs.

Le ministre de l'Éducation de l'Ontario, Stephen Lecce

Le ministre de l'Éducation de l'Ontario, Stephen Lecce

Photo : Radio-Canada

Le ministre de l’Éducation est déçu du vote, mais assure que le mandat de grève ne nuira pas aux négociations.

Dans une déclaration écrite, Stephen Lecce explique que le gouvernement est déterminé à parvenir à une entente le plus tôt possible pour que les élèves ne soient pas privés de cours.

Les membres du SCFP disent être inquiets des changements au système d’éducation de la province apportés par gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford. Ils estiment que ces mesures vont nuire à la qualité de l’éducation en Ontario.

Des changements comme la hausse du nombre d'élèves par classe, la migration vers des modes d’enseignement en ligne et la réduction du nombre d’enseignants font partie des préoccupations citées par les membres du SCFP.

Avec les informations de CBC

Toronto

Politique provinciale