•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre de l’Environnement veut encourager GNL à être « un projet vert »

Plan moyen de M. Charette, avec un drapeau du Québec.

Le ministre de l’Environnement Benoit Charette a confirmé sa position en faveur du projet GNL Québec.

Photo : Radio-Canada

Flavie Villeneuve

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, a confirmé sa position en faveur du projet GNL Québec. Il était à Saguenay lundi matin dans le cadre d’une tournée de consultation des régions.

Le gouvernement tient cette vaste consultation dans le but de présenter son nouveau Plan d’électrification et des changements climatiques au début de 2020.

Le ministre a rappelé que les analyses et les consultations sont toujours en cours concernant GNL Québec et qu'il faut encourager ce projet afin qu'il soit le plus vert possible.

Benoit Charette a aussi souligné qu'il vaut mieux produire le gaz liquéfié au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans des normes environnementales sévères plutôt que de laisser d'autres pays plus polluants le produire.

La ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, était aussi présente. Elle s'est dite très satisfaite des échanges et de la participation des gens de son milieu.

On a des ressources comme l’eau, la forêt et l’aluminium : c’était primordial que Benoit Charette écoute les demandes des acteurs régionaux.

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean

L'objectif du gouvernement Legault est de mettre en place un plan national afin de réduire d'ici 10 ans les émissions de gaz à effet de serre de 37 %.

Plusieurs propositions ont été apportées au ministre de l’Environnement :

  • Miser sur l’hydro-électricité;
  • Revoir l'octroi de tarif préférentiel entre autres pour les producteurs en serre;
  • Encourager l'électrification des transports;
  • Récompenser les entreprises qui ont des méthodes de production verte;
  • Encourager l’utilisation des infrastructures portuaires pour le transport industriel.

Cette tournée se poursuit et se terminera à Montréal à la mi-octobre. Les recommandations seront déposées en novembre.

Le gouvernement souhaite mettre en place son nouveau plan d'action environnemental dès le début de la prochaine année.

Saguenay–Lac-St-Jean

Changements climatiques