•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tisser des liens lors des Journées de la culture

Dany Laferrière et Marie-Soleil Dion au Musée national des beaux-arts du Québec.

Dany Laferrière, de l’Académie française, et la comédienne Marie-Soleil Dion, ambassadeurs des Journées de la culture 2019.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Capitale-Nationale bouillonnera de plus de 150 activités gratuites du 27 au 29 septembre pendant les Journées de la culture. « Tisser des liens, bâtir des ponts », la programmation s’articule autour du thème de la rencontre.

Le goût de la parole pour raconter ce qu’on a vu et ce qu’on a lu, ce qu’on a entendu, ça tisse le corps social, affirme l’écrivain Dany Laferrière, en lien avec les mille et une rencontres que le public pourra réaliser pendant ces journées.

La comédienne Marie-Soleil Dion invite les visiteurs à aller vers leurs passions connues ou encore, comme elle, à opter pour les découvertes. En tant que comédienne, ce qui m’allume particulièrement, c’est ce qui n’est pas relié au théâtre, parce que ça, je sais c’est quoi, mais les activités en arts visuels, au niveau du patrimoine, de l’histoire, la danse aussi, je vais m’enligner vers des activités qui diffèrent de mon quotidien.

Numa Amun photographié devant un orgue.

L'artiste Numa Amun

Photo : Gracieuseté Numa Amun

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) proposera une rencontre avec l’artiste québécois Numa Amun, lauréat du Prix MNBAQ en art actuel en 2018.

L’artiste accueillera le public dans l’exposition Raccord pour échanger sur son travail. Une belle occasion de parler avec cet artiste-peintre non conformiste qui produit une oeuvre par année, tant ses fresques sur l’humain et la vie sont complexes et finement détaillées.

L'activité a lieu les 28 et 29 septembre, entre 13 h et 16 h au MNBAQ

Jordi Bonet en réalité augmentée est un autre exemple de rendez-vous des Journées de la culture. Au Grand Théâtre, un parcours en réalité augmentée permettra de voir d’une nouvelle façon l’oeuvre majeure de Jordi Bonet qui orne les murs.

Cette rencontre se tient le 28 septembre, de 10 h à 16 h, au Grand Théâtre

300 000 voix pour une chanson

Pour une quatrième année, un artiste a écrit une chanson qui sera interprétée le 27 septembre par des milliers d’enfants dans leur milieu scolaire.

Après Koriass, les Soeurs Boulay et Alex Nevsky, c'est au tour d'Elisapie Issac de créer une chanson pour l'occasion. Nous avons marché est une pièce en français, avec le refrain et le dernier couplet en inuktitut.

On a toute une trousse pour les professeurs. Les enfants l’apprennent en ce moment [...] Au-dessus de 300 000 enfants vont chanter en même temps dans les cours d’école, les gymnases. C’est génial, de s’exclamer la cofondatrice des Journées de la culture, Louise Sicuro.

La programmation des Journées de la culture est disponible à journeesdelaculture.qc.ca

Québec

Arts