•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Montréalaise Elisabeth Williams gagne un deuxième Emmy pour La servante écarlate

Les trois personnes sourient avec chacune une statuette en main.

Elisabeth Williams, Martha Sparrow et Robert Hepburn ont été récompensés aux prix Emmy pour leur travail sur «La servante écarlate», le dimanche 15 septembre.

Photo : Getty Images / Amy Sussman

Radio-Canada

Pour une deuxième année consécutive, Elisabeth Williams, conceptrice visuelle de La servante écarlate, a vu son travail récompensé d’un prix Emmy.

Dimanche soir avait lieu la soirée des Creative Arts Emmy Awards, un gala qui souligne le travail des artisans de la télévision, telles que les personnes en charge de la conception de la production, des décors, des costumes, du montage ou encore du son.

C’est là que la montréalaise Elisabeth William a gagné le Emmy de la meilleure conception visuelle pour une fiction contemporaine (d’une durée d’une heure ou plus); des honneurs partagés avec ses collègues Martha Sparrow, à la direction artistique, et Robert Hepburn, aux décors.

Dans cette catégorie, l’équipe affrontait les émissions The Umbrella Academy, Ozark, Killing Eve et Escape at Dannemora.

Ce n’est pas le premier prix décroché par Elisabeth Williams pour son travail sur La servante écarlate, adapté du populaire roman de Margaret Atwood. En plus du Emmy remporté en 2018, la chef décoratrice a aussi gagné l’hiver dernier le prix de meilleure conception visuelle lors du gala des prix ADG (pour Art Directors Guild, ou guilde des directeurs artistiques).

Une artisane d'expérience

Aux États-Unis, la Montréalaise était de l'équipe de la série Fargo. Le travail d’Elisabeth Williams est aussi bien connu au Québec, où elle a notamment travaillé sur les films Polytechnique, de Denis Villeneuve, Mars et Avril, de Martin Villeneuve, et l'émission Ces gars-là.

Télé

Arts