•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau fait la promotion de l'emploi et du nouvel ALENA à Windsor

Une foule entoure Justin Trudeau qui est au lutrin.

Justin Trudeau lors de son passage à Windsor lundi

Photo : Radio-Canada / Rose St-Pierre

Rose St-Pierre

Il est le premier chef de parti à se rendre dans la capitale de l’automobile.

Justin Trudeau a fait une apparition devant des centaines de personnes lors d'un rassemblement partisan organisé lundi à Windsor. Il était accompagné de Chrystia Freeland, ministre sortante des Affaires étrangères.

Le chef du Parti libéral a centré son discours sur le nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, l'investissement dans la construction du pont Gordie-Howe et la protection des emplois dans l'industrie automobile.

Le passage de la caravane libérale se fait quelques jours après le choix de l'ex-ministre provinciale Sandra Pupatello à titre de candidate libérale pour Windsor-Ouest. Elle affrontera le député néo-démocrate sortant Brian Masse, qui représente la région depuis près de 20 ans.

Mme Pupatello est revenue sur les pertes d'emploi des dernières années dans le secteur automobile, garantissant que l'élection d'un candidat libéral dans la région changerait la donne. Nous serons en mesure de parler aux bonnes personnes, d'être à la bonne table [de négociation], au bon moment pour que les choses changent pour Windsor, parce que nous dépendons profondément de l'industrie automobile, a-t-elle déclaré en entrevue.

Interrogée sur la fermeture annoncée de l'usine Nemak à Windsor, Chrystia Freeland s'est réjouie des discussions entre les travailleurs et l'usine, répétant que le nouvel accord de libre-échange entre le Canada et ses voisins du Sud contenait des protections supplémentaires pour les travailleurs de l'industrie automobile.

Pendant ce temps, dans le comté voisin de Windsor–Tecumseh, les libéraux sont toujours sans candidat officiel. Irek Kusmierczyk, conseiller municipal, Linda McCurdy, avocate, et Jeewen Gill, ancien candidat libéral, sont tous en lice.

Le vote de nomination aura lieu mardi.

Quelques heures avant la visite de Justin Trudeau, les trois candidats néo-démocrates sortants de la région de Windsor ont promis qu’ils investiraient 300 millions de dollars dans une stratégie nationale de développement du secteur automobile s’ils étaient élus.

Windsor

Politique fédérale