•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scott Moe critique la plateforme « pro-Québec » du NPD fédéral

Scott Moe s'exprime devant des journalistes.

Scott Moe critique la plateforme électorale du NPD fédéral.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, qualifie la plateforme électorale du chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, de « pro-Québec ». Il écorche au passage le chef du NPD provincial, Ryan Meili.

Scott Moe a rappelé sur Twitter que le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, appuie Jagmeet Singh et envisage de faire campagne en faveur de ses candidats au sein de la province.

Le premier ministre ajoute que Ryan Meili fera campagne pour le Québec et son veto à tous projets de pipelines.

« Les Canadiens d’abord »

Sur son fil Twitter, Scott Moe critique le plan des néo-démocrates fédéraux.

Il souligne au passage que cette plateforme donne au Québec un droit de veto quant à l’approbation de tout nouveau projet d’infrastructures ou de pipelines à l'échelle nationale.

Ce qu’ils appellent "fédéralisme asymétrique" constitue plutôt des politiques de division qui n’encouragent pas la diversité économique, ajoute-t-il.

Le premier ministre de la Saskatchewan dit que les intérêts des Canadiens doivent avoir la priorité.

Nous nous porterions mieux si le premier ministre Moe passait plus de temps à faire son travail et moins de temps à traîner sur Twitter, répond le chef du NPD provincial, Ryan Meili.

Ce que nous voyons ici, c’est un premier ministre distrait qui se bat avec les leaders fédéraux et les autres provinces, plutôt que de s’occuper de ce qu’il peut faire ici, en Saskatchewan, où 700 travailleurs de la potasse ont perdu leur emploi la semaine dernière, où les classes sont surpeuplées et où les temps d’attente dans les urgences augmentent.

Le chef du NPD fédéral, Jagmeet Singh, a déclaré à Radio-Canada vouloir être un allié du Québec.

Il promet des pouvoirs accrus pour le Québec en matière d’environnement, de langue et de culture.

Sous un éventuel gouvernement néo-démocrate, Québec aurait, par exemple, le dernier mot en matière d’évaluation environnementale pour les grands projets d’infrastructures passant sur son territoire, comme la construction d’un oléoduc.

Il faut avoir l’acceptabilité sociale dans le cadre de tels projets, souligne le chef du NPD fédéral Jagmeet Singh.

Notre dossier Élections Canada 2019

Saskatchewan

Politique provinciale