•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mouvement de soutien pour une jeune danseuse atteinte d'un handicap

Alexis, âgée de 7 ans, durant une classe de danse.

Alexis, âgée de 7 ans, a suivi des cours de danse durant quatre ans à l'école de danse de Hinton.

Photo : Fournie par Ian Rosseel

Radio-Canada

L'École de danse de Hinton à 300 km à l'ouest d'Edmonton est sous le feu des critiques après avoir demandé à une fillette avec un handicap de se désinscrire de ses cours de ballet.

Alexis Rosseel, âgée de 7 ans, qui souffre d'un trouble à la colonne vertébrale, suivait des cours de ballet et de hip-hop à la même école depuis quatre ans.

Il y a quelques semaines, l'École a informé le père de la fillette que celle-ci ne pouvait reprendre immédiatement ses cours, le temps que l'École revoit ses politiques pour les élèves handicapés.

L'École s'affaire à rédiger une politique pour créer des cours exclusivement réservés aux élèves ayant un handicap.

Le père de la jeune danseuse, Ian Rosseel, qui juge l'approche discriminatoire, a lancé une pétition en ligne il y a deux jours. Cette dernière a recueilli jusqu'à présent plus de 1600 signatures.

Dans un courriel adressé à la CBC, la directrice générale de l’école, Melissa Pattison, affirme que depuis sa création, l'école de danse s’efforce de favoriser un environnement inclusif et accueillant pour tous ses élèves. « Nous sommes déterminés à offrir un enseignement de danse de qualité exceptionnelle dans un environnement sain, positif et sécuritaire », peut-on lire dans l’énoncé.

Selon M. Rosseel, le projet de nouvelle politique stipule que les élèves handicapés ne peuvent être inscrits à l’école qu’après avoir obtenu une autorisation médicale.

Alexis Rosseel est née avec un syndrome qui nuit au développement de la partie inférieure de son corps et qui l'oblige à utiliser un fauteuil roulant ou une marchette pour parcourir de plus longues distances.

D'après les informations de Peggy Lam

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.