•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actualité qui a marqué le week-end

Radio-Canada

La campagne électorale bat son plein, le TIFF couronne un film québécois et les meilleurs cyclistes du monde sont de passage à Montréal. Résumé de l'actualité qui a marqué le week-end.


Il est en mêlée de presse.

Le chef libéral Justin Trudeau

Photo : Radio-Canada

Le Canada en campagne

Aux quatrième et cinquième jours de la campagne électorale, les chefs des cinq principaux partis ont continué de sillonner le pays.

Justin Trudeau, en tournée au Québec, a surtout fait parler de lui en raison de la chanson de campagne des libéraux, vertement critiquée et sur sa position concernant la loi québécoise sur la laïcité.

Toujours au Québec, le Bloc québécois a proposé de taxer les géants du web à hauteur de 3 % de leur chiffre d’affaires réalisé au Canada, puis a dévoilé son projet de « péréquation verte », qui obligerait Ottawa à redonner aux provinces contribuant à la lutte contre les changements climatiques.

Du côté conservateur, Andrew Scheer s’est de nouveau retrouvé dans l’embarras en raison des agissements d’une candidate. Lors de son passage en Ontario, M. Scheer a préféré ne pas se présenter aux côtés de Doug Ford, premier ministre conservateur de la province.

Au NPD, le chef Jagmeet Singh a profité de son passage à Oshawa pour annoncer qu’il comptait faire passer à 15 000 $ la subvention accordée à l’achat d’un véhicule zéro émission – à condition qu’il soit assemblé au Canada. Il a aussi courtisé le Québec avec la promesse de pouvoirs accrus en matière d’environnement, de langue et de culture.

Finalement, le Parti vert a continué à marcher sur des œufs en raison d’une entrevue accordée par le candidat Pierre Nantel, dont les propos sur l’indépendance du Québec ont mis la chef Elizabeth May sur la sellette.


Une jeune femme regarde vers la droite.

« Antigone » de Sophie Deraspe

Photo : Courtoisie du TIFF

Antigone sacré meilleur long métrage canadien au TIFF

La réalisatrice québécoise Sophie Deraspe a obtenu le prix du meilleur long métrage canadien, lors de la clôture du 44e Festival international du film de Toronto (TIFF), dimanche, pour son quatrième long métrage. Le film est une adaptation contemporaine de la tragédie grecque de Sophocle et raconte l’histoire d’une adolescente québécoise d’origine maghrébine qui décide de tout risquer pour sa famille lorsque son frère aîné tombe sous les balles d’un policier et que son cadet est menacé de déportation.


Les trois cyclistes sont en roue libre après le sprint.

Le Belge Greg Van Avermaet lève le poing en franchissant la ligne en premier du Grand Prix cycliste de Montréal, devant Diego Ulissi (au milieu) et Ivan Garcia (à gauche).

Photo : La Presse canadienne / Peter Mccabe

Montréal est vélo

Les meilleurs cyclistes du monde étaient réunis, dimanche, pour se disputer les honneurs du Grand Prix de Montréal. Au total, 18 coureurs canadiens ont pris part à la course, bouclée par le vainqueur Greg Van Avermaet en 6 heures, 9 minutes et 36 secondes.


Une pierre tombale

L'entreprise funéraire Lépine Cloutier a inauguré son cimetière musulman à Saint-Augustin-de-Desmaures en juillet 2017.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lavoie

Feu vert au cimetière musulman de Québec

Il aura fallu deux ans d'attente à la communauté musulmane de Québec pour obtenir l'autorisation d'utiliser le terrain que lui a vendu la Ville de Québec pour y installer son cimetière. Le ministère de l'Environnement aurait en effet envoyé une lettre à Boufeldja Benabdallah, cofondateur et président du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), pour confirmer le tout. Après 20 ans d'attente et 2 ans de discussion avec le gouvernement, donc, la communauté musulmane de Québec aura finalement son cimetière.


Des flames orange et de la fumée noire tapissent le ciel de la localité d'Abqaiq.

Un incendie a éclaté à l'installation d'Abqaiq de la pétrolière Aramco, en Arabie saoudite, à la suite d'une attaque au drone samedi.

Photo : Reuters

Des installations pétrolières saoudiennes attaquées

L'attaque par drone de samedi contre l'une des plus grandes usines de traitement de pétrole brut du monde, en Arabie saoudite, a provoqué des dégâts considérables. Alors que le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a mis l’attaque sur le compte de l'Iran, Téhéran dément catégoriquement le tout. Plus de 5 % de la production mondiale est suspendue et le ton monte entre Téhéran à Washington.


Bonne semaine!

Société