•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture de la piscine Wascana pour environ deux ans

Des nageurs profitent de la piscine Wascana avant sa fermeture.

La fermeture de la piscine Wascana ne fait pas que des heureux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jugée désuète par la Ville de Regina, la piscine Wascana, ouverte en 1947, ferme ses portes pour une période d'environ deux ans.

La municipalité souhaite ouvrir en 2021 un nouvel espace plus moderne, dont la construction débutera l'an prochain.

Cette mise à niveau déplaît à certains citoyens qui ne savent pas où ils iront nager l’été prochain.

L’une des deux administratrices du groupe Facebook Friends of Wascana Pool (Amis de la piscine Wascana), Jeannie Mah, n’a pas caché sa déception après avoir nagé pour une dernière fois dimanche dans la piscine de son enfance.

Je suis triste. Nous sommes tristes. Comme vous pouvez voir, il y a beaucoup de gens qui aiment nager. Je suis assez âgée, c’est essentiel de faire de l’exercice.

Jeannie Mah dit songer à passer ses prochaines vacances estivales à Vancouver, en Colombie-Britannique, en attendant de voir la nouvelle piscine Wascana rouvrir ses portes au milieu de l’été 2021.

Une femme avec un chapeau en entrevue sur le bord de la piscine.

Jeannie Mah songe à passer ses prochaines vacances estivales à Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Les amitiés

Un autre grand habitué des lieux, John Clark, est visiblement ému par la fermeture de cette piscine qu'il fréquente depuis son ouverture, il y a 72 ans.  Il avait alors 7 ans.

Pour moi, c’était essentiel d’être ici [dimanche] puisque c’est vraiment triste comme journée. Un important chapitre se ferme.

Pour lui, la piscine Wascana est nettement plus qu’un lieu où il va nager plusieurs fois par semaine en compagnie de sa conjointe. Cet endroit lui a permis de rencontrer plusieurs personnes, devenues de bons amis.

Je pense à plusieurs de mes amis qui ont déménagé ou qui sont morts. Je ne pensais jamais voir ça, dit celui qui entend fréquenter une autre piscine au nord de Regina, bien que ce ne soit pas une situation idéale.

John Clark en entrevue aux abords de la piscine de son enfance.

John Clark entend fréquenter une autre piscine au nord de Regina, bien que ce ne soit pas une situation idéale.

Photo : Radio-Canada

Saskatchewan

Sports et loisirs