•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À qui la glace du futur Colisée de Trois-Rivières?

Maquette de la patinoire

Image de la patinoire principale au futur Colisée de Trois-Rivières

Photo : Groupe TEQ

Marilyn Marceau

Moins de trois semaines après être allé voir le futur Colisée de Trois-Rivières, le propriétaire des Growlers de Saint-Jean-de-Terre-Neuve s’apprête à faire une annonce au sujet de l’avenir de l’équipe.

Des médias locaux rapportent que l’équipe pourrait annoncer mardi qu’elle quittera le sol terre-neuvien pour la saison 2020-2021. Les Growlers n'arrivent pas à s'entendre sur un nouveau contrat de location avec les propriétaires de l'aréna Mile One.

L'équipe, qui est affiliée aux Maple Leafs de Toronto, fait partie de la East Coast League, une ligue ayant un calibre inférieur à la ligue américaine, où l’on trouve des clubs-écoles des équipes de Ligue nationale de hockey (LNH).

Les Growlers ont été couronnés champions de leur ligue lors de la saison 2018-2019. Malgré cela, le propriétaire, Dean MacDonald, affirme ne pas avoir réussi à faire un bon profit.

Le 27 août dernier, M. MacDonald et son chef des opérations ont visité le futur Colisée de Trois-Rivières, qui est en construction, en présence du maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. Le propriétaire de l’équipe avait alors déclaré qu’il explorait ses possibilités.

Chantier de construction du colisée

La Ville de Trois-Rivières affirme que le futur Colisée devrait ouvrir ses portes à l'été 2020.

Photo : Radio-Canada

Pas encore de décision à la Ville de Trois-Rivières

La Ville de Trois-Rivières souhaite accueillir une équipe de hockey dans son futur aréna, mais affirme qu'aucune décision n'a encore été prise à cet effet. L’objectif serait de faire un choix à temps pour la saison 2020-2021.

Questionnée au sujet du possible déménagement des Growlers, la directrice du cabinet du maire, Marianne Méthot, a déclaré dimanche que depuis leur visite, il y a près de trois semaines, aucune discussion n'a eu lieu entre les deux parties.

Elle ajoute que la Ville est toujours en train d'évaluer les différentes options possibles.

Le futur colisée dans la mire des Patriotes

Quant à elle, l'équipe masculine de hockey de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) souhaiterait jouer dans le futur Colisée.

Le PDG du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, fait partie d'un nouveau comité qui fait la promotion des Patriotes.

On pense que les Patriotes peuvent devenir l’équipe de Trois-Rivières, doit être l’équipe de Trois-Rivières.

Daniel Lamarre, membre du comité aviseur des Patriotes de l'UQTR

Daniel Lamarre explique que le comité est en train d'élaborer une proposition.

Il nous faut arriver avec un programme qui non seulement comprend les matchs réguliers des Patriotes, mais ajoute beaucoup d’événements pour qu’on puisse occuper le Colisée probablement pour 40-50 événements, explique-t-il. Dans ce sens-là, on travaille sur un programme qui nous permettrait de rajouter des événements spéciaux, des matchs d’exception avec des universités étrangères.

Daniel Lamarre est convaincu que les spectateurs seraient au rendez-vous, tout comme ce fut le cas pour les spectacles du Cirque du Soleil à Trois-Rivières.

Avec le Cirque du Soleil, on a servi de fer de lance pour l’Amphithéâtre Cogeco. Jamais personne n’aurait dit, il y a cinq ans, que le Cirque du Soleil allait vendre 70 000 billets à Trois-Rivières et on l’a atteint. Donc, c’est un peu un défi semblable qu’on veut lancer au colisée avec les Patriotes, dit-il.

La proposition pour la présence des Patriotes de l’UQTR dans le futur Colisée devrait être remise à la Ville dans environ un mois.

Mauricie et Centre du Québec

Hockey