•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une main haute : la chanson de campagne des libéraux critiquée

Justin Trudeau salue la foule devant l'autobus de campagne.

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, lors de l’ouverture officielle du bureau de campagne de Réjean Hébert, candidat pour Longueuil–Saint-Hubert.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Philippe-Vincent Foisy

À l'instar du Parti conservateur et du Bloc québécois, le Parti libéral a lui aussi dévoilé sa chanson de campagne. Mais la version française, intitulée Une main haute, a reçu un accueil glacial sur les réseaux sociaux.

Plusieurs internautes, dont le député libéral provincial Gaétan Barrette, ont critiqué la trame sonore de la plus récente publicité libérale.

Je l'ai écoutée une quinzaine de fois et j'ai pas encore compris toutes les paroles!!! C'est quoi ça "enlevez une main haute..."? Ben, c'est une très mauvaise traduction française. Très, très, très gênant!!!, a-t-il écrit sur Twitter.

Les libéraux ont publié samedi sur les médias sociaux une vidéo d’une trentaine de secondes, vue plus de 35 000 fois, avec la version francophone de la chanson One hand up, du groupe ontarien The Strumbellas.

Montez le son pour écouter notre chanson officielle de la campagne, a tweeté Justin Trudeau, samedi.

On voit le chef libéral dans des rassemblements, avec des candidats libéraux, les mains levées, comme des boxeurs qui ont remporté leur combat.

La chanson anglaise se retrouve sur l’album Rattlesnake paru plus tôt cette année. Elle est une sorte d’hymne à l’engagement. Nous pouvons être le changement que nous souhaitons voir, répète le groupe.

Dans la version anglophone, le groupe chante :

We can hold one hand up for tomorrow
We can hold one hand up to the stars
We can be the change that we wanna see

Dans la version française, il chante plutôt :

On lève une main haute pour demain
On lève une main haute aux étoiles
On peut être l’avenir aujourd’hui

Certains internautes ont indiqué qu’ils entendaient « enlève une main haute » plutôt que « on lève ».

Un autre exemple de traduction plus difficile dans la chanson :

We're pounding on the drum when they say : quiet down/We can go wild if we want to a été traduit par On battra nos tambours s’ils taisent nos voix/Si on fait les fous, on fera comme ça.

Google Translate ne chante pas. Je répète, Google Translate ne chante pas , a écrit Lyne Labrèche sur Twitter, parmi la multitude de réactions.

Le Parti libéral explique simplement qu’ils ont demandé au groupe d’adapter leur chanson pour en faire une version francophone. Nous remercions les Strumbellas de nous avoir permis d’utiliser leur chanson pour la campagne et d’avoir accepté d’enregistrer une version en français, a répondu le porte-parole Pierre-Olivier Herbert.

Qui sont les Strumbellas?

Le groupe s’est formé en 2008 à Toronto autour du chanteur Simon Ward. Rattlesnake est le cinquième album de leur carrière. Ils ont connu beaucoup de succès avec l’album Hope, paru en 2016. La chanson Spirit de cet album leur a permis de remporter le prix Juno pour la meilleure chanson, en 2017, devant Drake et The Weeknd.

Notre dossier Élections Canada 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique