•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Artistes et photographes immortalisent le Château Laurier avant son agrandissement

Un femme de dos à la caméra prend une photo du Château Laurier avec son téléphone intelligent.

Des manifestants ont tenu à capturer l'image du Château Laurier dans sa forme actuelle avant le controversé projet d'agrandissement.

Photo : Radio-Canada / Claudine Richard

Radio-Canada

Une quinzaine de personnes ont pris part à une manifestation silencieuse au pied du Château Laurier, dimanche. Ils ont troqué pour l’occasion les pancartes et les slogans pour des pinceaux, des toiles et des appareils photo pour peindre ou photographier l’hôtel avant son agrandissement controversé.

Puisque cette vue va disparaître dans les années à venir, ça nous donne l’occasion aujourd’hui de faire un peu d’histoire et de garder ça pour le futur, a souligné Diane Duford, membre d’Urban Sketchers Ottawa, un regroupement d’artistes amateurs de la capitale.

Un petit croquis à la fois, on va participer [à la mobilisation contre l’agrandissement].

Diane Duford, membre d'Urban Sketchers Ottawa

Comme beaucoup de personnes qui se sont manifestées ces dernières années dans le dossier du Château, elle s’oppose fermement à l'annexe proposée par le groupe Larco Investments, jugeant qu'elle ne respecte pas le caractère historique du bâtiment.

Ils ont eu plusieurs occasions de faire des dessins différents de ce qu’ils veulent mettre ici. Je trouve qu’il n’y a pas eu beaucoup de différence de l'un à l’autre, a-t-elle déploré.

La bataille n’est « aucunement » terminée, insiste Mathieu Fleury

Sur le plan de la politique, il reste bien peu de recours pour renverser la vapeur. En juin, le Comité de l’urbanisme de la Ville d’Ottawa a approuvé la dernière proposition du constructeur dans un vote de huit à trois.

Dans un ultime effort, le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, a tenté deux fois de faire révoquer le permis patrimonial de Larco cet été, mais en vain.

Les opposants à l’agrandissement du Château Laurier ne sont pas à court d’options pour autant. Le conseiller Fleury fonde d’ailleurs beaucoup d’espoir sur la réunion du Comité de dérogation de la Ville d’Ottawa, prévue mercredi.

Le groupe auquel appartient le Château Laurier, le groupe Larco, doit demander au Comité [de dérogation] pour des variances cette semaine, a souligné M. Fleury, qui était présent à la manifestation silencieuse dimanche.

L’objectif [...] c’est [que Larco] n’obtienne pas les dérogations, parce que justement, là, il devra aller en appel devant le tribunal provincial, a-t-il ajouté.

Avec les informations de Claudine Richard

Ottawa-Gatineau

Politique municipale