•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition pour les 60 ans de la mort de Maurice Duplessis

La nouvelle exposition sur Maurice Duplessis a été lancée dimanche.

La nouvelle exposition sur Maurice Duplessis a été lancée dimanche.

Photo : Radio-Canada / Catherine Bouchard

Catherine Bouchard

Une nouvelle exposition sur Maurice Duplessis a été dévoilée dimanche au musée Pierre-Boucher. C'est le 60e anniversaire de la mort de l'ancien premier ministre Québec cette année.

Pour l'occasion, le musée a ouvert une deuxìème salle d'exposition avec des artefacts de ce personnage historique, en plus de la salle d'exposition permanente. D'ailleurs, 80 % des objets affichés dans la première salle ont été changés. La reproduction du bureau de Maurice Duplessis a aussi été revue pour être plus fidèle à l'original.

Maurice Duplessis est connu notamment pour avoir introduit le fleurdelisé comme drapeau du Québec. D'ailleurs, le drapeau d'apparat, donné en 1948 au séminaire Saint-Joseph, y est exposé.

À ce jour, le Trifluvien d'origine demeure un personnage controversé. L'exposition vise à nuancer ce portrait.

Il y a beaucoup de choses qui ont changé sous l'ère Duplessis. [...] Il y a aussi le mythe de la période noire, la religion, où Duplessis avait vraiment une aura de dictateur. Les gens sont encore sensibles à ça. Les gens veulent venir voir, veulent apprendre et c'est une bonne occasion de démystifier les mythes, souligne la directrice du musée Pierre-Boucher, Andrée Brousseau.

Le bureau de Maurice Duplessis reproduit au musée Pierre-Boucher.

Le bureau de Maurice Duplessis reproduit au musée Pierre-Boucher

Photo : Radio-Canada / Catherine Bouchard

Parmi les nouveautés, la deuxième salle se concentre plutôt sur la période 1950-1959. On voit l'évolution du personnage, avec l'opposition qui se fait de plus en plus forte à son égard. Le marketing est plus présent. Tous ces changements sont très marquants dans la vie de Duplessis. On voit aussi qu'il vieillit. Il est malade. Il fait du diabète et il a moins d'énergie, relate la directrice du musée.

Les visiteurs rencontrés semblaient avoir une vision nuancée du personnage.

Pour la directrice du musée, le parcours de l'ancien premier ministre démontre bien que l'histoire est cyclique. Ce qu'on dit, c'est que Duplessis, c'était vraiment les pots de vin. C'est un fait, mais c'était l'époque. Si toutefois on regarde l'actualité, les mêmes scandales ont éclaté, il y a quelques années, notamment dans le domaine de la construction.

L'exposition se poursuit jusqu'au 26 janvier 2020.

Mauricie et Centre du Québec

Histoire