•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Baie-des-Chaleurs s’attaque au nourrissage des cerfs pour réduire les accidents

Chevreuil dans un champ sur l'Île d'Anticosti.

Le cerf

Photo : Radio-Canada

Miriane Demers-Lemay

Les MRC d'Avignon et de Bonaventure sont en voie d’implanter une nouvelle réglementation interdisant de nourrir les chevreuils. Elles veulent ainsi s’attaquer à la surabondance de cervidés dans le secteur, qui a causé de nombreux accidents de la route.

Seulement l’an dernier, les chevreuils auraient entraîné environ 500 accidents de la route dans le secteur, estime le préfet de la MRC d’Avignon, Mathieu Lapointe.

On a constaté que près des endroits où les gens nourrissent les chevreuils, il y a plus d’impacts, plus de chevreuils qui sont près des routes, explique ce dernier.

Les chevreuils, c’est ce qui cause le plus d’accidents sur le territoire.

Mathieu Lapointe, préfet de la MRC d’Avignon
Un panneau de signalisation de présence potentielle de cerf de Virginie sur le bord d'une route.

Les cerfs de Virginie auraient provoqué environ 500 accidents impliquant des véhicules l'an dernier dans les MRC d'Avignon et de Bonaventure.

Photo : ICI Radio-Canada/Élyse Allard

Il y en a qui mettent quelques pommes pour appâter les chevreuils dans le temps de la chasse, ce n’est pas un problème, explique M. Lapointe. Il ajoute que la nouvelle réglementation s’adresse aux citoyens qui nourrissent « beaucoup trop » les chevreuils, ce qui provoque une surabondance de cervidés dans certaines zones.

Toutes les municipalités devaient donner leur aval à la nouvelle réglementation pour que celle-ci soit appliquée.

L'interdiction de nourrissage devrait entrer en vigueur à la fin de l'automne dans les deux MRC.

Avec la collaboration d'Alexandre Courtemanche

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Faune et flore