•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat du Parti populaire du Canada réutilise ses anciennes affiches conservatrices

Une affiche plantée dans une pelouse où est écrit en anglais Élisez à nouveau Steven Fletcher. Dans le bas à droite un logo du Parti conservateur a été caché à la peinture bleu, mais on peut encore le voir un peu.

Steven Fletcher, candidat pour le Parti populaire du Canada, a choisi d'utiliser à nouveau les affiches qu'il avait utilisées lors de la dernière campagne électorale alors qu'il était candidat conservateur.

Photo : Radio-Canada / Ahmar Khan

Radio-Canada

L’ancien député fédéral conservateur Steven Fletcher, qui se présente à l’élection fédérale d’octobre sous la bannière du Parti populaire du Canada, a choisi d’utiliser à nouveau les affiches électorales aux couleurs de son ancien parti qu'il avait utilisé lors de la dernière élection fédérale.

Les affiches, où le logo du Parti conservateur a été caché, ont été aperçues le long du boulevard Buchanan près de l’avenue Fairlane. 

Gros plan sur le logo du Parti conservateur du Canada masqué par de la peinture bleue.

Le logo du Parti conservateur, qui était sur les affiches, a été masqué.

Photo : Radio-Canada / Ahmar Khan

Steven Fletcher a été député conservateur au fédéral pendant 11 ans, dont cinq comme ministre. Il a été défait aux élections de 2015. Il a ensuite été élu comme progressiste-conservateur aux élections provinciales du Manitoba en 2016, mais a été renvoyé du caucus l’année suivante pour ne pas avoir suivi la ligne de parti.

Il avait annoncé en mai qu’il joignait le nouveau parti de Maxime Bernier afin d’être candidat dans la circonscription de Charleswood-St.-James-Assiniboia-Headingley.

Un homme assis parle.

Steven Fletcher est candidat pour le Parti populaire du Canada.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

« Pourquoi imprimer de nouvelles affiches qui vont coûter des dizaines de milliers de dollars? Les gens vont voter pour le candidat que je suis, mon expérience. Les gens sont intelligents ils ne vont pas voter pour moi en raison de la couleur de mes affiches », s’est justifié Steven Fletcher.

Élections Canada indique que le candidat ne viole aucune loi électorale.

Steven Fletcher considère que le problème, qui n’en est pas vraiment un, ne fait que distraire. L’équipe du candidat conservateur dans la même circonscription n’est pas d’accord.

« Je pense que c’est une tentative délibérée de créer de la confusion. Nous avons d’ailleurs reçu de nombreux appels de sympathisants conservateurs et nous avons dû leur expliquer que ces affiches sont utilisées sans notre consentement », a déclaré un porte-parole pour la campagne de Marty Morantz, Michael Kowalson.

L’équipe de Marty Morantz a demandé à l’équipe juridique de l’association de comté de traiter la question.

Michael Kowalson affirme par ailleurs que lorsque Steven Fletcher n’a pas été choisi pour représenter les conservateurs pour cette élection, on lui avait demandé de redonner tout ce qui avait un lien avec le parti. « Les affiches électorales sont la propriété de l’association de circonscription locale », fait-il remarquer.

Des citoyens partagés

Lawrence Sutherland ne vote habituellement pas pour le Parti conservateur. Il a été surpris de voir les affiches de Steven Fletcher. 

« Les affiches de Morantz et de Fletcher sont pratiquement identiques. C’est facile de les confondre, De plus, l'affiche de Steven Fletcher dit qu'il cherche une réélection alors que ce n'est pas lui qui était député de la circonscription au moment de la dissolution de la Chambre  », signale-t-il.

Des affiches sur les murs d'un local ont été retouchées pour cacher les références au Parti conservateur. Sur l'une des affiches un p a été ajouté aux lettres p et c formant ainsi PPC, soit l'abréviation du Parti populaire du Canada.

Un bureau de campagne de Steven Fletcher a aussi des anciennes affiches où les références aux conservateurs ont été masquées ou transformées.

Photo : Radio-Canada / Ahmar Khan

Graham Konrad, lui, a l’intention de voter pour Steven Fletcher. Il a même installé une affiche du candidat devant sa maison. Il admet qu’il n’en sait pas beaucoup sur le Parti populaire du Canada, mais ce n’est pas ce qui compte pour lui.

« Je vote pour le candidat, pas le parti », s’exclame-t-il.

Les électeurs se rendront aux urnes le 21 octobre. Les autres candidats dans la circonscription sont Ken St.George pour le Nouveau Parti démocratique et Kevin Nichols pour le Parti vert.

Notre dossier Élections Canada 2019

Manitoba

Politique fédérale