•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne contre la pollution sonore de Toronto rapporte peu de résultats

Une femme se bouche les oreilles à cause du bruit de la circulation

La pollution sonore est mauvaise pour la santé.

Photo : iStock

Radio-Canada

La répression du bruit excessif des véhicules annoncée par le maire de Toronto en juillet semble avoir peu d'effet sur les automobilistes, mis à part 95 constats d'infraction pour excès de vitesse.

En juillet, la police de Toronto a commencé à lutter contre la pollution sonore causée par les voitures et les motocyclettes dont le vrombissement assourdissant est non seulement dérangeant, mais aussi potentiellement dangereux, selon la science.

Le maire de la ville, John Tory, avait lancé une campagne de sensibilisation pour s’attaquer à ce problème.

Le problème, selon le sergent Brett Moore, c'est qu'il y n'y a pas de norme objective pour mesurer quand les véhicules sont trop bruyants.

Une infraction est commise lorsqu'un policier est capable d'expliquer la provenance : les pneus ou le moteur par exemple, indique-t-il.

Nouvelles mesures antibruit

Le directeur de l'application des règlements municipaux de la Ville, Rod Jones, a expliqué que l'annonce de juillet visait également à attirer l'attention sur des changements dans le règlement municipal sur les nuisances sonores qui entreront en vigueur le 1er octobre.

Entre autres, dans ce règlement, il sera interdit pour quiconque de faire du bruit inutilement avec son véhicule. Comme exemple, il y a le bruit du klaxon, faire tourner le moteur ou crisser les pneus.

Les sirènes des premiers répondants sont exemptées.

La Ville met en place une équipe de 24 agents de l'autorité pour donner des contraventions en cas de non-respect des nouvelles règles.

Des lois provinciales sont déjà en place pour protéger la qualité de vie et permettre l'application de la loi contre les coups de klaxon et les alarmes inutiles, les silencieux et les échappements bruyants qui entraînent une amende de 110 $.

Toronto

Circulation