•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une clinique communautaire en français, le rêve des Fransaskois

Une vingtaine de personnes sont assises autour de plusieurs tables en train d'écouter un discours lors de la réunion du Réseau santé en français de la Saskatchewan.

La réunion du Réseau santé en français de la Saskatchewan

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

L’idée d’une clinique communautaire en français a été au coeur des discussions lors de l’assemblée générale annuelle du Réseau santé en français de la Saskatchewan samedi.

Elle suscite même beaucoup d’enthousiasme pour qu’un tel établissement puisse servir des clients à Regina ou à Saskatoon. 

Néanmoins, comme le note le président de l’organisme, Abdoulaye Yoh, de nombreuses questions restent en suspens : « Le travail qu’on nous a présenté a été fait par un consultant. C’est une étude de préfaisabilité. La prochaine étude c’est de faire une étude de faisabilité ».

Une fois l'étude réalisée, le choix de Regina ou de Saskatoon sera examiné.

Le consultant Hubert Gauthier qui a mené l’étude préliminaire souligne que le projet doit répondre à quelques défis, notamment le nombre insuffisant de francophones.

Une solution serait un partenariat avec des cliniques qui ont du personnel bilingue, note Éric Lefol, le directeur de la Fédération des francophones de Saskatoon en citant un des points soulevés par l’étude de M. Gauthier.

La communauté fransaskoise rêve d'avoir une clinique en français depuis dix ans.  Abdoulaye Yoh rappelle qu’il est essentiel que les francophones de la Saskatchewan puissent un jour se faire soigner dans leur langue.

D'après les informations de Gregory Wilson

Saskatchewan

Associations francophones