•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien manger avec 6 $ par jour : un livre de recettes pour détenus

Maryam Naslafkih et Mylène Véronneau assises à une table sur laquelle se trouve un chat, un ordinateur portable et des livres de cuisine.

Maryam Naslafkih (gauche) et Mylène Véronneau (droite)

Photo : Radio-Canada / Francis Pilon

Radio-Canada

Bien s’alimenter avec un budget hebdomadaire de 41 $ est un défi considérable. Cinq étudiantes en nutrition à Moncton ont créé, bénévolement, un livre de recettes à l’intention des détenus du pénitencier à sécurité minimale de Dorchester, au Nouveau-Brunswick.

Ce sont des détenus qui vivent dans de petites maisons, ils sont huit détenus par maison, explique Mylène Véronneau, l’une des étudiantes qui ont réalisé ce projet. À chaque semaine, ils ont 41 $ de budget, puis ils doivent sélectionner, selon une liste qui est prédéfinie, ce qu'ils veulent recevoir dans leur panier pour la semaine.

Maryam Naslafkih rappelle que ces personnes qui vivent dans un établissement à sécurité minimale s’apprêtent à réintégrer la société. La cuisine, fait-elle valoir, encourage le partage. De leur donner accès à un outil comme celui qu’elles ont créé favorise la confiance qu’ils ont en leurs habiletés, car ils voient en quelques minutes le résultat de leurs efforts.

Le plus gros défi, c'était de trouver des recettes qui n'étaient pas trop compliquées, pour que ce soit accessible à tous les détenus, dit-elle. On ne connaît pas leur niveau d'expérience en cuisine.

Maryam Naslafkih et Mylène Véronneau assises à une table avec un ordinateur portable ouvert pour montrer leur travail.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Maryam Naslafkih (gauche) et Mylène Véronneau (droite)

Photo : Radio-Canada / Francis Pilon

Selon Maryam Naslafkih et Mylène Véronneau, la mauvaise alimentation des détenus est un sujet qui est rarement évoqué dans la sphère publique.

Trouver le financement

Pour imprimer les 80 exemplaires d'Un festin nutritif qu’elles comptent offrir au pénitencier de Dorchester, les instigatrices du projet ont récemment lancé une campagne de sociofinancement (Nouvelle fenêtre) dont l’objectif est de 2300 $.

Elles espèrent que leur livre sera distribué dans d'autres établissements carcéraux du Canada.

D’après le reportage de Francis Pilon

Nouveau-Brunswick

Nutrition