•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien joueur des Broncos retourne à Humboldt pour la première fois

Ryan Straschnitzki en chaise roulante à l'entrée d'une patinoire.

Ryan Straschnitzki retourne à Humboldt pour la première fois depuis l'accident de 2018 qui a fait 16 morts et 13 blessés..

Photo : Terri Trembath

Radio-Canada

Pour la première fois depuis la tragédie routière qui a frappé l'équipe de hockey des Broncos, l'ancien joueur Ryan Straschnitzki, qui habite en Alberta, est de retour à Humboldt, en Saskatchewan.

Le jeune homme de 20 ans de Airdrie, en Alberta, est paraplégique depuis la collision survenue en avril 2018 entre l'autocar transportant l'équipe de hockey junior et un camion semi-remorque.

« Je voulais me donner le temps nécessaire avant. [...] Il est temps », affirme Ryan Straschnitzki.

Sa visite à Humboldt coïncide avec les célébrations du 50e anniversaire de l'équipe de hockey junior et le match d'ouverture de la saison des Broncos samedi soir.

Le jeune homme entend encourager son ancien coéquipier Graysen Cameron, qui a subi une fracture d'une vertèbre dans la collision, mais qui est de retour avec les Broncos cette saison.

« C’est formidable qu'il soit de retour avec les Broncos, et il a été nommé capitaine », dit Ryan Straschnitzki.

« J’ai passé du temps avec Graysen à Kelowna cet été et c’est à ce moment-là que j’ai décidé d’aller à Humboldt. Je veux être là pour lui », ajoute-t-il.

Ryan Straschnitzki  porte un casque et joue au hockey sur luge avec des bâtons dans les mains

Ryan Straschnitzki a entrepris une carrière de hockey sur luge.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Ryan Straschnitzki espère également voir des partisans et rencontrer des proches de l'équipe.

Il ne sait pas toutefois s'il est prêt à revoir les lieux de la tragédie, près de Nipawin, en Saskatchewan.

« Aller à Humboldt, c’est une chose, mais est-ce que je pourrai aller sur le site? Ça pourrait être trop difficile », dit-il.

Le jeune homme poursuit de son côté une carrière de hockey sur luge. Il a signé en juin un contrat de plusieurs années avec la compagnie Adidas, lui permettant notamment de participer à divers programmes d’entraînement chapeautés par l’entreprise tout au long de l’année.

L’accident survenu le 6 avril 2018 a fait 16 morts et 13 blessés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Saskatchewan

Sports