•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le MTQ n'a pas l'intention de reconstruire le viaduc de sitôt

Des voiture roulent au ralenti sur un seul côté de l'autoroute 20.

L'autoroute 20 sera complètement fermée entre 20 h et 9 h dans le secteur de Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il faudra attendre des années avant de voir un nouveau viaduc surplomber l’autoroute 20 à Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Après avoir été abîmé par un fardier plus tôt cette semaine, le ministère des Transports (MTQ) a décider de démolir la structure vieille de 55 ans, dans la nuit de samedi à dimanche.

Les inspecteurs qui ont évalué l’état de la structure après la collision ont statué qu’il n’était pas possible de circuler sous la partie endommagée.

L'autoroute 20 est rouverte à la circulation depuis 6 h dimanche matin.

Toutefois, deux autres ponts d’étagement se trouvent à proximité des lieux, dont un à Saint-Cyrille de Wendover.

Cette entrave à la circulation a entraîné un important ralentissement de la circulation dans le secteur au cours des derniers jours, comme deux voies sur quatre n’étaient pas accessibles.

Une pelle mécanique à l'oeuvre devant le viaduc.

Le viaduc dans le secteur de Notre-Dame-du-Bon-Conseil ne sera pas reconstruit avant des années.

Photo : Radio-Canada

Le ministère affirme avoir pris la décision de démolir la structure pour rétablir le plus rapidement possible la circulation sur cette artère qui relie Montréal et Québec.

La structure vieillissante devait être remplacée par le ministère dans les prochaines années, c’est pourquoi la décision de le démolir a pu être prise plus rapidement, indique Guillaume Paradis.

Commerçant préoccupé

Le propriétaire d’un restaurant situé à proximité du pont craint pour l’achalandage à son restaurant, d’ici à la reconstruction de la structure. Réjean Demers affirme que les autobus et les camionneurs ont l’habitude d’arrêter à son commerce pendant leur trajet entre Montréal et Québec.

C’est sûr que ça va affecter un peu, ça va sûrement nuire.

Réjean Demers, propriétaire du restaurant-motel Quatre Saisons

Le ministère des Transports rappelle toutefois que les résidents du secteur pourront utiliser d’autres ponts pour traverser d’un côté à l’autre de l’autoroute 20.

On est chanceux, on est dans un secteur où il y a plusieurs structures qui permettent d’enjamber l’autoroute 20, donc on va baliser un chemin de détour sur l’autoroute 20, souligne Guillaume Paradis.

D’ici à la reconstruction, les résidents du secteur et les touristes devront modifier leurs habitudes.

Avec les informations de Jean Arel

Estrie

Transports