•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un succès pour le premier Festibière de Kapuskasing

Un festival de bière.

Des participants au premier Festibière de Kapuskasing.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Francis Bouchard

Le premier Festibière de Kapuskasing est couronné de succès. La participation du public à l’événement de deux jours comble les organisateurs.

Samedi après-midi, le festival a accueilli des centaines d’amateurs de bières artisanales pour des dégustations. Environ 500 billets ont été vendus pour l’activité, un montant au-delà des attentes.

Sept microbrasseries étaient sur place, dont plusieurs du Nord de l’Ontario. Les exposants comprenaient aussi la Distillerie Rheault de Hearst, avec sa vodka, et une cidrerie.

Le nouveau festival est organisé par le Centre régional de loisirs culturels de Kapuskasing et mis en œuvre par un comité de cinq personnes.

La Distillerie Rheault de Hearst dans une foire.

Des participants au Festibière de Kapuskasing se sont arrêtés au kiosque de la Distillerie Rheault de Hearst.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

En matinée, quelques centaines de personnes s’étaient déplacées pour un marché des fermiers et un marché artisanal, ainsi que des activités pour enfants.

C’est plaisant de voir l’engouement des gens envers le nouveau festival. On va certainement le répéter l’an prochain, avec quelques modifications.

Julien Boucher, membre du comité organisateur
Julien Boucher est conseiller municipal de Kapuskasing et membre du comité organisateur du Festibière.

Julien Boucher est membre du comité organisateur du Festibière de Kapuskasing.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

C’est quelque chose que les gens de Kapuskasing attendaient, je crois, renchérit le directeur général du centre de loisirs, Jimmy Coté.

Des commentaires recueillis sur place sont très positifs.

C’est un événement social. On se rassemble. C’est vraiment intéressant et ça va attirer probablement du monde de l’extérieur, ce qui est bon pour la ville de Kapuskasing, affirme Jackie Dee.

Parmi les microbrasseries, il y a des jeunes de Kapuskasing qui reviennent. Ça nous donne la chance de voir leurs produits, souligne Danielle Parent.

Un microbrasseur dans un festival de bière.

Originaire de Kapuskasing, Marc-André Therrien est partenaire dans la microbrasserie Whiskeyjack Beer Company de Temiskaming Shores.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Originaire de Kapuskasing, Marc-André Therrien est partenaire avec la microbrasserie Whiskeyjack Beer Company à Temiskaming Shores.

Nous sommes contents d’être ici pour la première année du festival. Ça nous permet de faire de la publicité et de rencontrer les gens, affirme-t-il.

De son côté, Marc-André Chainey et sa sœur Marie-Eve Chainey se disent heureux de revenir dans leur communauté d’origine pour promouvoir leur petite brasserie, Waller Street Brewing, établie à Ottawa.

Marc-André Chainey (au centre) est propriétaire de la microbrasserie Waller Street Brewing d'Ottawa. Ils ont participé au Festibière de Kapuskasing.

Marc-André Chainey (au centre) avec sa sœur, Marie-Eve Chainey, et Alain Plamondon au kiosque de Waller Street Brewing au Festibière de Kapuskasing.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Ça permet de se faire connaître, de rencontrer des clients pour avoir une idée de leurs goûts personnels. Ça permet aussi de rencontrer d’autres brasseurs, affirme Marc-André Chainey.

Vendredi soir, près de 300 personnes avaient participé à un souper fait avec des produits de la région, suivi d’une soirée musicale avec différents artistes.

Le Festibière se termine samedi soir par des spectacles d’une variété d’artistes sous un grand chapiteau.

Nord de l'Ontario

Fêtes et réceptions