•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les crimes avec des armes à feu en hausse, indique la police de Winnipeg

Des armes dans des sacs de plastique sont sur une table.

La police de Winnipeg a saisi 11 armes artisanales d'une maison du West End en mai, la saisie la plus importante du genre.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Radio-Canada

La police de Winnipeg constate que les crimes impliquant des armes à feu sont en augmentation dans la ville.

Selon les chiffres de la police, les crimes où des armes à feu ont été utilisées ont augmenté de 66% dans les quatre dernières années. En 2014, 192 crimes de cette nature avaient été rapportés. En 2018, ce nombre était de 319. La plupart des incidents sont des vols et environ le cinquième sont des fusillades.

Un homme devant des journalsites.

Le chef de la police de Winnipeg, Danny Smyth.

Photo : Radio-Canada / Warren Kay

Le chef de la police de Winnipeg, Danny Smyth, explique en partie cette augmentation par le fait que certaines personnes achètent des armes à feu pour ensuite les revendre à des gens qui ne seraient pas autorisés à en acheter si elles suivaient le processus officiel. Il indique également la prolifération des armes fabriquées de façon artisanale.

Toujours selon les chiffres dévoilés par la police, les saisies d’armes sont elles aussi en augmentation. En 2016, 825 armes avaient été saisies. L’année suivante on en comptait 1195, puis 1771 en 2018. Quant à 2019, 916 armes ont été saisies depuis le début de l’année et la police s’attend à égaler ou surpasser le nombre de l’an dernier.

Danny Smith se réjouit toutefois que la récente élection provinciale ait permis de parler de certains problèmes de sécurité tels que les effets sur les communautés de la méthamphétamine. Il espère maintenant que des mesures concrètes seront prises.

Avec des informations de CBC

Manitoba

Forces de l'ordre